mercredi 22 avril 2015

Louis Jacques Lefèvre- Lefèvre et Cie Nantes


Tous mes remerciements à René Pierre pour ces images, 
ainsi que pour la qualité de ses interventions.

Vu sur Ebay:
RARE CORNET A PISTONS STOELZEL LEFEVRE A NANTES VERS 1830 marqué sur la bordure du pavillon: LEFÊVRE & CIE A NANTES ( actif de 1818 à 1839).

Le Langwill évoque deux références, la première: Lefebvre (Lefèvre et Cie) Nantes, activité après 1818 et avant 1839; la deuxième: Lefèvre Louis Jacques inventeur parisien avec dépôt de brevet en 1853.
Cette recherche synthétise ces deux références, elle ne parle que d'une seule personne, Louis Jacques Lefèvre né à Anet (Eure et Loir) en 1795 et ayant exercé à Nantes comme facteur d'instruments à vent, de 1828 à 1855, déposant du brevet de 1853.

Je suppose que la dénomination de Lefebvre est issue de l'ouvrage de Pierre Constant,  je ne l'ai pas rencontrée par ailleurs, notons que la description de la mention obtenue en 1839 est fausse, il ne s'agissait pas d'une clarinette mais d'un bec.

Pierre Constant 1893: source J.P. Cognier.
Faute de plus amples détails, bornons nous à signaler Lefebvre, de Nantes, qui reçut en 1839 une mention pour une clarinette avec laquelle on jouait dans tous les tons sans changer de bec...

Exposition nationale de Paris 1839: source Gallica.
Mention honorable Lefèvre et Cie Nantes (Loire Inférieure) clarinettes.
Exposition des produits de l'industrie française en 1839. Rapport du jury central: 
MM. Lefèvre et Cie, à Nantes.
M. Lefèvre a cherché à résoudre ce problème difficile, de faire en sorte que les quatre clarinettes usitées en  mi b en la, en si b et en ut pussent  être jouées avec le même bec. Les quatre instruments qu'il a présentés à la commission étant restés pendant deux mois dans les salles de l'exposition, et étant, par conséquent desséchés, il a été impossible de juger de leur valeur absolue; mais on a pu constater , cependant, que le même bec, adapté à toutes les quatre, les faisait parler facilement dans toute leur étendue. Ce résultat pouvant être utile, surtout pour les musiques militaires, le jury décerne une mention honorable à M. Lefèvre, de Nantes.

Des origines du fond de Nantes:
Source Archives de Loire Atlantique.
Feuille commerciale de Nantes:
Le 13, 14 et 18 juillet 1828:
A Messieurs les amateurs et professeurs de musique.
Messieurs, M. LEFEVRE, facteur d'instruments à vent, élève de M. Godfroy, a l'honneur de vous prévenir  qu'il vient de former son établissement dans la ville de Nantes, quai Duguay Trouin ( entrée rue de Clisson, n° 1er); les personnes, le trouveront à toute heure du jour chez lui, ou il se rendra chez elles, d'après leurs demandes. Pour donner des preuves de son savoir faire, il se charge de rajuster tous les instruments dans lesquels il y aurait des dissonances. Il donne avis à MM. les négociants ou commissionnaires, qui auraient de fortes  demandes dans sa partie, qu'ils peuvent s'adresser chez lui;  il leur fournira tout ce dont ils auraient besoin, en le prévenant d'avance,  le tout à un prix très- modéré.

Journal de Nantes. Breton (Le) 31/07/1828 et 05/08/1828:
Avis et demande- Musique instrumentale- LEFEVRE arrivant de Paris, élève de Godefroy, facteur d'instruments à vent, fait généralement tout ce qui concerne son état: flûtes clarinettes, bassons, hautbois, cor anglais ou voix humaines et flageolet. Il se charge des réparations de tous les vieux instruments ci-dessus détaillés et même de les rajuster. Il a l'honneur de prévenir MM. les artistes et amateurs de musique, qui voudront bien l'honorer de leur confiance, qu'il vient de former son établissement, rue Clisson, n° 1.er à Nantes. 
Il prévient aussi MM. les négociants et commissionnaires, qui auraient des demandes à fournir dans les marchandises relatives à sa partie, qu'ils peuvent s'adresser chez lui, il leur fournira tout ce dont ils ont besoin en le prévenant d'avance, le tout à un prix très- modéré.
Les personnes qui désireraient mettre son savoir à l'épreuve, lui feront grand plaisir en lui remettant un instrument injouable, par rapport à la dissonance des sons, il le rendra aussi parfait qu'un des meilleurs instruments sortis de l'atelier du meilleur facteur de la capitale: il excepte dans la garantie du rajustement, le basson  seulement comme étant l'instrument auquel il est le moins rattaché pour cette épreuve.
Il donne aussi des leçons de hautbois et cor anglais d'après la méthode de M. Brod.

De la clôture du fond de Nantes:
Almanach-Bottin du commerce de Paris, des départemens de la France et des principales villes du monde... / par Séb. Bottin,...
Nantes en 1842: Lefèvre, facteur d'instr. à vent en tout genre.
Nantes en 1854: Lefèvre, à vent, Boileau.
Nantes en 1855: Lefèvre, à vent, Boileau.

Source internet INPI- 1BB17193- LEFEVRE Louis-Jacques- système d'arrangement de clefs pour clarinettes et instruments à vent en bois- 1853.
Déposé par  M. Louis Jacques Lefèvre en date du 16 août 1853 à Paris, passage du Saumon, 5, facteur d'instruments à vent et concernant un système d'arrangement de clefs pour clarinettes...

Mes remerciement à RP, source Ebay US 2007. 
Clarinette 13 clés maillechort, buis et viroles ivoires.

Source archives de Nantes:
Naissance de Claude Victor Lefèvre:
L'an 1829, le 6 juillet...comparu le Sieur Louis Lefèvre, facteur d'instruments, âgé de 33 ans, demeurant rue Clisson, quatrième canton, ...né hier...en présence de Claude Dufseuil, artiste, âgé de 23 ans, demeurant rue Marceau, Guillaud Millet, chaudronnier, âgé de 27 ans, demeurant à ancenis...

Naissance de Pierre Lefèvre: L'an 1833, le 18 juin... comparu le sieur louis Jacques Lefèvre, facteur d'instruments, âgé de 37 ans, demeurant rue de Clisson, quatrième canton, ...né le 16...de lui déclarant et de Félicité Bonin, son épouse âgée de 38 ans...

Mariage de Louis Jacques Lefèvre le 14 novembre 1848 à Nantes:
... Louis Jacques Lefèvre, facteur d'instruments, veuf de Anne Félicité Bonin, sans état, morte à Nantes, fils majeur de feu Louis Lefèvre, marchand et Marie Françoise Fauchereaux, sans état, morts à Anet (Eure et Loire) né le 17 thermidor an trois (4 août 1795) au dit lieu et domicilié à Nantes rue Boileau, cinquième canton d'une part et Céleste Bouhier...née le 12 mai 1812 au dit logée et domiciliée à Nantes rue Boileau... en présence de Pierre Louis Reinhard, professeur de musique, âgé de 43 ans, demeurant rue Newton, Jean Jolly, marchand, âgé de 54 ans, demeurant quai Brancas, Félix Urbain Marie Guillet, propriétaire, âgé de 46 ans, demeurant rue Noire, Félix Aubin Lebrun, bijoutier, âgé de 44 ans, demeurant village de Pilleux...
Notes: M. Reinhard apparaît ci-dessous comme premier hautbois,  M. Guillet sur acte de mariage est elle la même personne que celle présente sur l'acte de naissance de Claude Victor Lefèvre?

Recensement rue Boileau:
Absent en 1856, rue Boileau?

Source archives de Loire Atlantique:
Feuille commerciale Lloyd nantais 07/05/1836:
Reinhard, premier hautbois solo,
Lefèvre deuxième hautbois.
Notons un poste d'ophicléïde et un de trompette à clefs dans cet orchestre, ainsi que l'amitié liant M. Lefèvre et Reinhard.

Afin d'illustrer et de compléter cet article, si vous possédez un instrument de marque concernant ce luthier, il serait louable de votre part de proposer des photos de celui ci afin de faire rebondir ce sujet en perpétuelle évolution. Toutes mes salutations musicales.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire est consulté au préalable dans un esprit de modération et de concertation, voici la marche à suivre:

1)Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous.
2)En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL.
3)Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom.
4)Cliquer sur Publier commentaire.
5)Tout commentaire portant votre intitulé courriel sera supprimé et sera poursuivi en message privé.
LUTHIER VENTS vous Remercie.