dimanche 22 juillet 2012


Maison Dolnet, Lefèvre et Pigis.
Document personnel, remarquez l'entre deux pavillon- corps, il n'est pas en forme de losange, ce qui indiquerait un saxophone de numéro de série inférieur ou égal à 27XXX, d'autre part la participation sur ce document de Mrs Combelle daterait de 1949. Document non daté édité à partir de 1949. Vu sur autre document identique annoté 1 avril 1949.

Dans le Journal de Mantes disponible aux archives des Yvelines, du 23 septembre 1908, j'ai extrait de l'article les passages suivants. Obsèques de M. Lefèvre. Ancien adjoint de Mantes la Ville. Dimanche dernier ont eu lieu à Mantes la Ville les obsèques civiles de Monsieur Jules- Louis- Ernest Lefèvre... Âgé de 60 ans, M. Lefèvre avait été conseiller municipal de Mantes la Ville pendant 27 années, adjoint pendant 16 ans... fondé en 1880 la fabrique d'instruments de musique Dolnet, Lefèvre et Pigis qui devint ensuite la maison Dolnet et Lefèvre puis Dolnet fils et Lefèvre... Au cimetière, les discours suivants ont été prononcés par M.M Morin, maire de Mantes la Ville, Vanlaucker. directeur de l'Harmonie de Mantes la Ville, Goust, maire de Mantes, vice président du Comité, et A. Beaumont radical socialiste, président de la Société de Secours mutuels.
Discours de M. Morin: M. Lefèvre ...commune qu'il n'a jamais quitté que pour payer sa dette à la patrie en 1870...il devint d'abord l'ouvrier habile et, plus tard l'industriel actif... Aussi en 1892, ses collègues reconnaissant l'administrateur capable et honnête, lui confièrent les fonctions d'adjoint au maire... pendant 16 années consécutives... la terrible et cruelle maladie qui l'a frappé en pleine force l'année dernière, et qui l'a obligé à ne plus solliciter le renouvellement de son mandat électoral au mois de mai de cette année...
Discours de M Vanlaucker:... au nom de l'Harmonie de Mantes la Ville, je viens apporter ici le dernier adieu à celui qui fut le fondateur de notre société. Directeur pendant 11 ans et ensuite membre du bureau...
Discours de M. Goust: ...il fut l'un des vaillants organisateurs du parti républicain à Mantes la Ville...
Discours de M. A Beaumont:...Ouvrier luthier, aimant passionnément son métier, sa joie était grande- elle était légitime- en constatant les progrès croissants de la maison qu'il avait fondé, il y a 28 ans, en association avec deux camarades... la supériorité des instruments issus d'une collaboration amicale des ouvriers et des patrons...27 années en le chargeant de gérer, comme conseiller municipal...(Extraits) .

Dolnet, Lefèvre et Pigis.
Archives commerciales de France:
Mantes. — Formation de la Société en nom collectif DOLNET, LEFÈVRE et PIGIS, fab. d'instruments de musique, à Mantes-la- Ville. — Durée : 9 ans. — Cap.: 1,500 fr. — Acte du 21 mars 1880.
Constant Pierre 1893: "MM. Dolnet, Lefèvre et Pigis, établis à Mantes, auteurs de perfectionnements à la clarinette Boehm (1885) et au saxophone (1888), qui obtinrent une médaille de bronze en 1889."
Acte de naissance de Henri Dolnet:
Du 26 juin 1876...acte de naissance de Henri Dolnet..; né hier le 25 juin...rue Royale 59...fils légitime de Eugène Adolphe Dolnet luthier...
Acte de naissance de Louis Jules Ernest Lefèvre: né le 10 mai 1849.
Acte de naissance de Jules Louis Pigis: né le 1 mai 1852 à Mantes.
Bulletin des lois de la République française:
189198. Brevet de quinze ans, 7 mars 1888; Couesnon et compagnie ( société) et Dolnet, Lefèvre et Pigis (société) représentées par Armangeaud jeune, à Paris, boulevard de Strasbourg n°23, système de saxophone.
243818. Brevet de quinze ans, 21 décembre 1894; Dolnet, Lefevre et Pigis
(société), représentée par Armengaud aîné, à Paris, boulevard Poissonnière, n° 21. Perfectionnement aux clarinettes, flûtes et hautbois de tous systèmes.
248734. Brevet de quinze ans, 8 juillet 1895; Dolnet-Lefèvre et Pigis (société), représentée par Armengaud aîné, à Paris, boulevard Poissonnière, n° 21. Perfectionnements aux saxophones, clarinettes basses, clarinettes altos, etc.
Recensement Mantes la Ville1881: Pigis Jules Louis 30 ans luthier.
Le Journal de Mantes:
Le 14 octobre 1891. Mantes-la-ville. Dans la nuit de lundi à mardi, la fabrique d'instruments de musique de MM. Lefèvre, Dolnet et Cie a été visité par un audacieux filou. Hier matin a la reprise de l'ouvrage, on s'apercevait d'un certain désordre dans l'atelier, un carreau du vitrage était cassé et la porte du bureau avait été forcé; toutefois cette porte avait résisté et le voleur avait abandonné un ciseau a froid dans la feuillure.
Visitant l'atelier, on reconnut alors que dans le grenier, un saxophone enveloppé dans sa gaine avait disparu ; on inspecta l'atelier et ses abords et l'on établit que les voleurs, après avoir escaladé la palissade du jardin, derrière les bâtiments, avaient pris une échelle qui leur avait servi à escalader le mur, puis étaient entrés dans l'atelier après avoir cassé une vitre donnant sur l'établi. Une inspection minutieuse des choses dut avoir lieu car tous les instruments en cours de fabrication furent dérangés de place ; les voleurs, jugeant sans doute qu'il leur serait impossible de se débarrasser d'objets non terminés, montèrent au grenier ou ils trouvèrent le saxophone dont nous venons de parler. Mais quel usage pourront-il tirer de cet instrument, marqué au nom de la société Lefèvre, Dolnet et Cie Mantes ; ce n'est pas un objet d'un placement facile, et tout porte a croire que si le vol a été commis par des maraudeurs ceux-ci ne tarderont pas a se faire pincer en voulant tirer argent du produit de leur vol.

Dolnet et Lefèvre.
Archives commerciales de France:
Mantes. — Formation.— Société en nom collectif DOLNET et LEFÈVRE, fab. d'instruments
de musique. — 9 ans. — 50,000 fr. —29 janv. 98.
Recensement Mantes la Ville1906:
Pigis Jules né en 1852 à Mantes propriétaire.
Le Journal de Mantes, le 29 août 1900.Un refus de récompense:
Nous avons reçu de MM. Dolnet et Lefèvre, fabricants d'instruments de musique, à Mantes-la-Ville, copie de la lettre suivante qu'ils nous prient de porter à la connaissance de nos lecteurs: A Messieurs les Membres du Jury de la Classe 17.
Après avoir pris connaissance du Palmarès nous avons le regret de vous faire savoir que nous refusons la récompense que vous nous avez attribuée.
Nous avons présenté des Flûtes, Hautbois, Cor anglais, Bassons, Clarinettes mi-bémol, si-bémol, Basses et Alto, déjà apprécies des artistes et qui devaient, nous le supposions, obtenir également votre approbation. Nous vous avons présenté aussi la série complète des Saxophones avec tous nos perfectionnements. Après essai du Soprano Un des Membres du Jury nous a demandé de ne pas faire entendre les autres, nous disant que l'instrument que nous venions de présenter, bien qu'étant le plus difficile à fabriquer, était de tous points irréprochable et que le Jury devait juger après l'audition de celui-ci que la famille Alto, Ténor et Baryton avait la même valeur. De plus ce Saxophone avait une nouvelle Clef d'octave à double effet; et ce même Membre du Jury nous a demande, "comme fabricant", si ce système était breveté afin de pouvoir en fabriquer. Le Jury ne considérait donc pas cette innovation comme sans valeur.
A l'Exposition de 1889, nous n'avions présenté que quelques instruments qui avaient été récompensés par une Médaille de Bronze, aussi cette année, après avoir soumis toute la série des instruments de bois et Saxophones avec les perfectionnements que nous n'avons cessé d'y apporter, nous pensions obtenir une récompense supérieure a celle qui nous avait été décernée précédemment.
Mais Messieurs les Membres du Jury n'ont pris en aucune considération les efforts que nous avons faits et les progrès que nous avons réalisés. C'est pourquoi nous avons l'honneur de vous informer, Messieurs, que nous allons placer dans notre vitrine la mention suivante: Médaille de Bronze refusée et la présente lettre pour motiver notre refus. Veuillez agréer, Messieurs les Membres du Jury, l'expression de nos sentiments respectueux.
Dolnet et Lefèvre.
Le 21 janvier 1903. Étude de M« PERAULT, notaire à Mantes.
Aux termes d'un acte reçu par Me PERAULT, notaire a Mantes, le treize Janvier mil neuf cent, trois, enregistré.
Monsieur Henri DOLNET fils, luthier, demeurant a Mantes-la-Ville, route de Houdan. D'une part.
Et Monsieur Jules-Louis LEFEVRE, luthier, demeurant, à Mantes-la-Ville, route de Houdan, numero 70. D'autre part.
Ont exposé et déclaré ce qui suit littéralement rapporté.
EXPOSE
Suivant acte reçu par M° COURTAIGNE, prédécesseur immédiat du notaire soussigné, le vingt-neuf Janvier mil huit cent quatre vingt dix huit, Monsieur Eugene-Adolphe DOLNET père, ancien luthier, demeurant a Mantes-la-Ville, et Monsieur LEFEVRE, comparant de deuxième part, se sont associes pour faire le commerce de fabrication et de vente d'instruments de musique. Sous l'article treizième des statuts de cette Société il a été stipulé ce qui suit:
Monsieur DOLNET se réserve spécialement le droit, au cas ou il voudrait se retirer avant l'expiration de la dite Société, de se substituer en son lieu et place son fils, Monsieur Henri DOLNET que Monsieur LEFEVRE s'engage des maintenant a accepter comme co-associé dans les mêmes conditions que Monsieur DOLNET père.
Aux termes d'un contrat reçu par M.PERAULT, notaire soussigné, le dix Avril mil neuf cent deux, contenant les clauses et conditions civiles du mariage alors projeté et depuis célébré entre Monsieur DOLNET fils comparant de première part et Mademoiselle Marthe-Estelle JANNOT, sans profession, demeurant a Neauphle-le-Chateau (Seine-et-Oise).
Monsieur Eugene-Adolphe DOLNET père, susnommé et Madame Marie-Josephine SOLAS sa mère, demeurant avec lui, ont donné et constitue solidairement en dot à Monsieur Henri DOLNET, leur fils, tous les droits mobiliers et immobiliers appartenant a Monsieur DOLNET père dans la Société en nom collectif existant entre lui et Monsieur LEFEVRE et sus énoncée et usant de la faculté à lui accordé par l'article treize des statuts de cette Société s'est substitue au lieu et place de la dite Société son fils, Monsieur Henri DOLNET, avec stipulation que ce dernier n'entrerait dans la Société comme successeur de son père et n'aurait la jouissance des droits sociaux a lui donnés par son père, que le premier Janvier mil neuf cent trois, jour ou ce dernier se proposait de quitter la Société.
DECLARATION
Les comparants déclarent qu'en vertu de l'article treize de l'acte de Société sus-énoncé et du contrat de mariage également sus- énoncé, Monsieur DOLNET fils est aux lieu et place de son père depuis le premier Janvier mil neuf cent trois. Ils conviennent en tant que de besoins que la Société se continuera sous la même raison sociale « DOLNET et LEFEVRE » et sous les mêmes conditions sans autre novation ni dérogation a l'acte de Société devant Me COURTAIGNE, notaire susnommé, du vingt-neuf Janvier mil huit cent quatre vingt dix-huit.
Pour l'exécution des présentes et suites, domicile est élu a Mantes, en l'étude du notaire soussigné.
« Deux extraits du dit acte ont été déposes conformément a la loi: l'un au Greffe de la Justice de Paix de Mantes, et l'autre au Greffe du Tribunal civil de Mantes, tenant lieu de Tribunal de commerce. »

Dolnet fils et Lefèvre.
Par voie de presse:
Le 13 janvier 1903, Monsieur Henri Dolnet fils demeurant à Mantes la Ville route de Houdan et Monsieur Jules Louis Lefèvre , luthier demeurant à Mantes la Ville, route de Houdan, 70 deviennent associés. Depuis le 1 janvier 1903 M. Henri Dolnet est au lieu et place de son père sous la même raison sociale "Dolnet et Lefèvre".
Le 29 juillet 1903.Concours Musical. SOUSCRIPTION... MM. Dolnet et Lefèvre, fabricants d'instruments de musique, un saxophone ténor...
Le 5 septembre 1906: Monsieur Henri Dolnet...aux obsèques de Marthe Dolnet née Jannot....(décès de la première épouse de M. Dolnet Henri).
Le 13 janvier 1907 prorogation pour 9 années de société en nom collectif Dolnet Lefèvre sous la même raison sociale. Siège social route de houdan n°66.
Le 23 septembre 1908: obsèques de M. Lefèvre.
Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique 1902, 1903, 1907, 1908, 1909:
Dolnet & Lefèvre, successeurs.
Nouveau système de saxophone n'ayant qu'une seule spatule pour les deux clés d'octave (breveté).
Nouvelle clarinette avec sol # à double effet (brevetée).

Dolnet Henri successeur.
Au décès de Monsieur Jules- Louis- Ernest Lefèvre, le 23 septembre 1908, quels sont les accords liant les associés? Existe t-il un avenant à la prorogation de 1907 entre Henri Dolnet et Jules Lefèvre? Il y a changement de raison sociale entre les publicités parues dans l'Annuaire des artistes, en 1909: Dolnet & Lefèvre, successeurs; en 1910: Ancienne maison Dolnet, Lefèvre et Pigis. Dolnet Henri successeur. Fin 1911, les fils Lefèvre contractent mariage avec deux filles Selmer..
Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique:
Publicité 1910:
Manufacture spéciale d'instruments de musique-Usine à vapeur-Ancienne maison Dolnet, Lefèvre et Pigis. Dolnet Henri successeur.
A Mantes (Seine et Oise)-Maison fondée en 1880- Médailles aux expositions de paris 1889 et 1900, médaille d'or Arras 1904- Clarinettes, flûtes, hautbois, cor anglais, bassons, flageolets et saxophones.
Nouveau système de saxophone n'ayant qu'une seule spatule pour les deux clés d'octave (breveté).
Nouvelle clarinette avec clé de sol # à double effet permettant le démontage comme dans les clarinettes ordinaires (breveté).
Source Mlva gauche.org:
"L'entreprise Dolnet a été la 1ère à s'installer à Mantes-la-Ville avec 3 ouvriers. Les effectifs montèrent à 60 salariés avant le déclin qui aboutira à la fermeture de l'usine dans les années 1970. Henri Dolnet fut Maire de Mantes-la-Ville de 1919 à 1932."
Expositions:
Médaille de bronze aux expositions universelles de Paris en 1889 et 1900.
Médaille d'or Arras 1904.
Médaille d'or Genève 1927.
Médaille d'or exposition internationale 1937.
Par voie de presse:
Le 7 juin 1911: Madame veuve Dolnet, Monsieur et Madame Henri Dolnet et leur fille, remercient bien sincèrement les personnes qui ont assistés à l'inhumation de leur regretté époux, père et grand père...
Le 22 mai 1912: M Henri Dolnet est élu adjoint au maire de Mantes...son regretté père fut longtemps adjoint au maire de Mantes la Ville.
Le 14 juillet 1926: décès en date du 1 juillet 1926. Pigis Jules Louis, 74 ans, rentier, 1 rue Ménard.
Le 22 aout 1928: nous avons appris avec plaisir les fiançailles de Melle Simone Dolnet fille de notre vieil ami Henri Dolnet, le sympathique maire de Mantes la Ville, avec M. André jumelin, industriel à Mantes.
Le 18 janvier 1939: Monsieur et Madame Henri Dolnet, Monsieur et madame André Jumelin, mademoiselle Gisèle Dolnet et toute la famille ont la douleur de faire part du décès de Madame veuve Dolnet née Marie Solas...
Adjoint au maire en 1941, Henri Dolnet.
Concernant leurs bureaux à Paris.
Dolnet, Lefèvre et Pigis 62, rue Turbigo.
Après 1913 Dolnet Henri successeur 13 rue de Berne.
1922 Henri Dolnet 25 rue Beaurepaire.
1929 Musique adresses universel, 25 rue Beaurepaire.
1930/12 nov. 25 rue Beaurepaire.
1935/6 oct.  13 rue de Berne.
1936/16 avril. 13 rue de Berne.
1951 Dolnet 31 rue de Rome.
Généalogie. Archives des Yvelines.
DOLNET, Eugène Adolphe. 
Naissance : 11 février 1848 à Maule,78,Yvelines,Ile-de-France. 
Décès : 31 mai 1911 à Mantes. 
Mariage: 2 juillet 1874 à Mantes-la-Jolie,78,Yvelines,Ile-de-France- Profession luthier... les témoins ont étés... Pierre Goumas, fabricant d'instruments de musique, âgé de 47 ans demeurant à Paris, passage du Grand Cerf n°20...
Enfant(s):
DOLNET, Fernand  
Naissance : 14 septembre 1880 à Mantes-la-Jolie,78,Yvelines,Ile-de-France. (domicile: rue Royale n° 69).
Décès : 12 avril 1882 à Mantes-la-Jolie,78,Yvelines,Ile-de-France. (domicile: rue Porte aux Saints n°19).
DOLNET, Henri Sexe: Masculin 
Naissance : 26 juin 1876 à Mantes-la-Jolie,78,Yvelines,Ile-de-France. 
Décès : 20 août 1944 à Mantes-la-Ville,78,Yvelines,Ile-de-France. 
Concernant les directions et les essayeurs de l'entreprise.
Les directeurs artistiques:
En 1949: François Combelle- Ex-saxophone solo et président de la société des artistes de la musique de la garde républicaine.
En 1949: Alix Combelle- Compositeur et chef d'orchestre.
Essayeur clarinettes:
Achille Grass- 1 er prix du conservatoire de Paris, clarinette solo des concerts Pasdeloup et de la radiodiffusion française.
Le directeur commercial: André Jumelin, à partir du décès de Henri Dolnet mais date trouvée 1945. A partir de 1945: ets Dolnet.


Index de stencils: Jean Cartier-Jules Revan-La Chambre- Sonore-
A Lefèvres Paris: série 1. Remerciements Dave pour ces photos.

Albert Lefèvres était un spécialiste de la clarinette, installé à La Couture Boussey autour de 1930 et 1950: 

Ce  lien, création de ce magnifique blog:

  
Sources: archives des Yvelines et Gallica b.n.f
Marques de fabrique. Source base Iremus. Malou Haine.
Société en nom collectif Dolnet Lefèvre & Pigis
Fiche N°: 81
Dépôt:: 04.11.1885
Spécialité: 
Fabrication des instruments de musique [à vent]
Adresse et mandataire éventuel: 
Mantes-la-Ville (Yvelines)
Greffe du tribunal de commerce: 
Paris, N° 10Cachet N° 60238
Description de la marque: 
Marque nominative avec dessin de marque : écusson surmonté d’une couronne. En-dessous, les initiales « D.L.P. »« Destinée à être gravée, apposée, imprimée à froid ou à chaud, en creux ou en relief sur les instruments de musique du déposant ».(peut varier de grandeur)

5 commentaires:

  1. Bonjour,
    J'ai un Dolnet série 1, n° 211xx et je recherche plus d'informations dessus.
    Je suis donc arrivé sur votre site. Des informations bien complètes. Merci à vous pour ces recherches.
    Une curiosité tout de même parce que la palette des grave du mien ne correspond en rien au vôtre, donc je reste curieux et à la recherche d'info sur cette différence.
    Je me prends de passion pour ce vieux et vais essayer de le remettre en état et de faire un blog juste sur ce modèle.
    A ce sujet, puis je utiliser vos données sur Dolnet sur mon blog tout en mettant un lien vers le votre?
    Avec mes remerciements

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Je suppose que c'est votre saxophone qui se trouve sur "Saxofan", comme beaucoup de luthiers et pour des raisons qui me sont étrangères je n'en vois pas beaucoup passer sur l'établi. Je penserais que l'appellation série I concernerait des variantes entre autres de palonnier, comme vous l'indiquez ainsi que de gardes, tôles ou fil et fil carré ou rond, entre deux pavillon-corps et autres. Votre palonnier évoque ceux des "Euphone" avec un rouleau en moins sur la spatule de si et sans l'extension sib à la même hauteur. Les ronds noirs sont habillés de matières plastique ou autres et évoquent la pénurie de nacre lors de la deuxième guerre mondiale.
    Pour les données lettres de mon article, indiquez les sources (archives des Yvelines et Gallica bnf), merci pour le lien, n'oubliez pas de m'indiquer les coordonnées de votre blog pour les images (elles sont personnelles, donc utilisable sur un support défini avec autorisation), les photos de mon blog ne sont pas autorisées a être publiées ailleurs, j'ai juste l'autorisation de les publier sur mon blog par leurs auteurs propriétaires que je remercie.
    Cordialement.
    LUTHIER VENTS

    RépondreSupprimer
  3. Un très grand merci pour ce partage d'information passionnant.
    J'ai un soprano qui d'après son N° 16212 serait un Serie 2, et je voulais un peu plus d'information afin de le dater plus précisément.
    Ses tampons sont encore blanc.
    Sur l'écusson, Henri Dolnet Sr est indiqué en "Anglaise" sous un arc de cercle qui indique en "script" M on DOLNET, LEFEVRE et PIGIS.
    Le "Sr " est peut être Sénior, mais dans vos extraits je ne vois pas d'éventuel Henri Dolnet Junior.
    Merci . Je cours découvrir vos autres "Libellés".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le "Sr" est peut être plutôt successeur en abrègé ???

      Supprimer
  4. Bonjour Albert,

    Tirés de l'article: "Le 21 janvier 1903. Étude de Me. PERAULT, notaire à Mantes...de la dite Société son fils, Monsieur Henri DOLNET, avec stipulation que ce dernier n'entrerait dans la Société comme successeur de son père".
    Henri eut un frère qui est décédé en bas âge, Fernand (1880-1882).
    Dans ces extraits, il n'y a pas non plus de "Sénior".
    Cordialement.

    RépondreSupprimer

Tout commentaire est consulté au préalable dans un esprit de modération et de concertation, voici la marche à suivre:

1)Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous.
2)En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL.
3)Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom.
4)Cliquer sur Publier commentaire.
5)Tout commentaire portant votre intitulé courriel sera supprimé et sera poursuivi en message privé.
LUTHIER VENTS vous Remercie.