dimanche 15 janvier 2023

Théodore Coulomb, Nîmes

Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique et musical 
de 1903. Source Gallica.

Annuaire général de la musique et des sociétés chorales et instrumentales de France:
Nimes Gard. 1888.
Marchands de musique, pianos et instruments. Coulomb.

Le Petit Provençal:
Le 7 juin 1889: chez M. Coulomb Théodore, luthier, rue Neuve.

Le Petit Midi:
15 janvier 1891:
Un incendie plus important se déclarait à 11 heures du soir dans une maison appartenant à
Malzac et dans le magasin qu'occupe M. Coulomb Théodore, luthier, rue Neuve et rue des Frères-Mineurs n°1. Le feu a été aperçu par M. Cellier père, domicilié rue Saint-Pierre, 5, qui s'est empressé de donner l'alarme et de prévenir le poste de police.
M. le commissaire de police du 2è arrondissement, de permanence, s'est aussitôt rendu sur les lieux accompagné de quelques agents, apès avoir informé les pompiers, à leur arrivée, des secours avaient déjà été portés par les voisins et par l'agent Mourgues.

A minuit, l'incendie était complètement éteint.
Les pertes peuvent être évaluées à 10,000 fr. environ ; elles consistent en divers instruments de musique et sont couverts par une Compagnie d'assurances. Les dégâts de l'immeuble sont encore inconnus.
M. Coulomb avait quitté son magasin, à l'extrémité duquel se trouve une cuisine, à 9 h. 1/2 du soir, laissant du feu dans la cheminée. Un charbon enflammé aura, sans doute, roulé à terre et communiqué l'incendie.

Bulletin des lois de la république française:
234895. Brevet de quinze ans, 11 décembre 1893; Coulomb, rue Neuve, 2 bis,
à Nîmes. Instruments de musique à pistons.

237797. Brevet de quinze ans, 19 avril 1894; Coulomb, rue. Neuve, n° 2 bis, à
Nîmes. Système de pistons à huit positions indépendantes et triple colonne d'air
pour instruments de musique à pistons de tout métal.

Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique et musical:
1902- Nîmes- Luthiers- Th Coulomb, rue Emile Jamais...

Musique adresses 1913:
Coulomb T., 2 rue Émile-Jamais, musique et instruments- Inventeur des instruments à pistons unitoniques.- Fond. En 1886.

Musique adresses 1921-1922:
Coulomb T., 2 rue Émile-Jamais.- Nîmes.-Musique-Pianos-Instruments-Phonos - Inventeur des instruments à pistons unitoniques.- Fond. 1886.

Source Leboncoin, pseudo BERBON,
 tuba Coulomb Nîmes à quatre pistons. Mes 
remerciements.

Théodore Coulomb.
Né le 24 septembre 1862, rue Trajan, 12, Nîmes, père François Coulomb, luthier âgé de 31 ans.

Marié le 7 novembre 1885, Nîmes (30), avec Elisabeth Pelaquier.

Théodore Coulomb, musicien, âgé de 23 ans, né à Nimes, y domicilié, fils légitime et majeur de défunts François Coulomb, luthier et Geneviève Deylaud, sans profession. D'autres part, Elisabeth Pélaquier, sans profession, âgée de 25 ans, née à Avignon (Vaucluse), domiciliée à Nimes, avec son père, fille majeure et légitime de Pierre Pélaquier, employé de commerce et de feu Marie Deylaud (Cousins germains)...

Marié à Nimes le 3 août 1922 avec Marguerite Marie Chalopin.
Extrait de cet acte:
...Théodore Coulomb, marchand de musique, 59 ans...domicilié à Nimes, 1 rue des Frères Mineurs, ...veuf d'Elisabeth Palanquier depuis le 1 janvier 1921... Marguerite Marie Chalopin, sans profession, 46 ans, née à Dijon le 4 juillet 1876...

 
Source Leboncoin, pseudo BERBON,
 tuba Coulomb Nîmes à quatre pistons. Mes 
remerciements.

Source Leboncoin, pseudo BERBON,
 tuba Coulomb Nimes à quatre pistons. Mes 
remerciements.


Annuaire de la Fédération des Artistes Musiciens de France : fondée le 10 Mai 1902 / MM. Gustave Charpentier, Alfred Bruneau, présidents d'honneur : 1912-1913.
Chambre syndicale des Artistes Musiciens.
Siège social : Bourse du Travail.
Président Coulomb (Th.), 2, rue Emile-Jamais.

CONTREBASSES
Coulomb (Th.), 2, rue Emile-Jamais.

1906: CONTREBASSES- Coulomb, 4, rue Emile Jamais.

Le Journal du Midi:
23 novembre 1920: en vente chez M. Coulomb, luthier, 2, rue Emile Jamais, Nimes.

Un nouvel instrument de ce luthier, marchand et musicien:

Source Ebay, pseudo  france-antiquités cornet Coulomb en bel état, 
mes remerciements, remarquez l'emplacement du porte lyre qui est 
caché sur cette photo.

Il s'agit d'un instrument dont les suites de coulisse d'accord principale
sont situées de part et d'autre de la coulisse de troisième piston.

Ce type de cornet existe chez Couesnon, Thibouville Lamy, 
Besson Prototype, ainsi qu'ailleurs.

Chez Couesnon et sur le catalogue de 1928:
Mes remerciements à J.L. Matté, notez la présence du porte lyre sur
 les tubes de coulisses de troisième, ainsi que la poignée de
coulisse d'accord principal.

Chez Thibouville Lamy et sur catalogue de 1912:
Mes remerciements à J.P. Cognier, remarquez l'entre deux de coulisse 
d'accord principal, monté sur patins. Il existe d'autres cornet chez 
Thibouville ayant ces particularités.

Chez Thibouville frères, comparaison entre le cornet Coulomb, en haut,
et un cornet Thibouville frères en bas. Comparaison n'est pas 
raison !
Mes remerciements, photo du haut Ebay, pseudo france-antiquités; 
photo du bas, la cave aux instruments. On discerne le porte lyre,
sur le cliché du bas, la pompe du deuxième est montée à 
l'envers sur le cliché du haut.

Aîmé Jean Baptiste LAURENT



Source Leboncoin, pseudo sylvain, saxophone Laurent, mes remerciements.
Remarquez l'emplacement du numéro de série, situé sous
le patin de clé de si, n°492.

Connu comme facteur de cuivre, Aîmé Jean Baptiste Laurent serait il le revendeur de ce saxophone ? En effet je n'ai par réussi à réunir son nom à cette adresse, le 51 avenue Parmentier.
Je n'ai pas non plus d'instrument de musique en cuivre flammé à son nom !

Il est né le 20 janvier 1874 - Commentry, 03600 (sur acte de naissance, en marge, on trouve son mariage).

Facteur en instruments de musique né de père charpentier.

Marié le 25 juin 1898, Paris, 75010, avec Suzanne Blanche DESCHAMPS 1874-1956

Témoin (1912) : mariage, Henri Alphonse DESCHAMPS 1885-1962 et Suzanne Madeleine MARTINEAU 1893-1925.

Témoin (21 mai 1921) : mariage, François Joseph DESCHAMPS 1880-1945 et Lucie VANDELON 1883 dans le 19 ème à Paris et domicilié, 57 allée de Gagny, Le Raincy, Seine et Oise.

Suzanne Blanche DESCHAMPS née le 12 septembre 1874 (samedi) - Paris, 75010, Paris, Ile-de-France, France, décédée le 12 août 1956 (dimanche) - Moret-sur-Loing, 77316, Seine-et-Marne, Ile-de-France, France à l'âge de 81 ans et veuve.

Archives commerciales de la France : 12 avril 1913.

RÉSOLUTION DE CONCORDAT :Paris. — LAURENT (Aimé-Jean-Baptiste), fab. d'instruments de musique en cuivre, 18, Terrage. — 6 sept. 1912. — J.-C M. Rôtirai. — S. M. Raynand.

Clotures de faillites pour insuffisance d'actif : 28 sept 1912.

Laurent Aimé Jean Baptiste-Instruments de musique- rue du Terrage.


La Loi.

1910/10/11-Faillite de Laurent, Aimé Jean Baptiste, facteur d'instruments de musique en cuivre, demeurant à Paris, 18 rue du Terrage.

1911/03/11 Concordat entre Laurent et ses créanciers...


Adresses successives habitées, source états de service militaire :
Juillet 1895 (?) Paris rue Sambre Meuse.
20 avril 1898 Saint Maur 64 boulevard Bellechasse.
30 décembre 1898 St Maur 30 rue Ledru Rollin.
4 février 1900 Paris 13 r. Civiale (10è).
6 janvier 1901 Paris 97 r. de l'Ouest (14è).
3 septembre 1902 Paris 18 rue Vicq d'Azir (10 è).
27 juillet 1914 Paris 37 rue Bouret (19è).
Se retire 5 février 1919.
11 octobre 1919 Le raincy 57 allée de Gagny (Seine et Oise).



Recensement Le Raincy 1936 :
Au 57 allée de Gagny.
Laurent Aîmé jean Baptiste né en 1874 à Commentry chef instruments de musique.
Laurent Blanche Suzanne née en 1874 à Paris Epouse.
Lecomte Margueritte née en 1911 à Paris fille.
Deschamps Salomé née en 1846 Sermers-Heim belle mère.


Liste électorale de Le Raincy en 1939 :
Est toujours inscrit en activité, au même domicile.

Source Leboncoin, pseudo sylvain, saxophone Laurent, mes remerciements. 
Ce saxophone est pourvu d'un système d'octave automatique, sa tessiture 
va du si grave au mi b aigu. Le corps de ce soprano est en deux parties et est 
muni d'une virole au dessus de la clé de mi b aigu. Il possède un sol # simple, 
pas de fa # coté et aucun rouleau, remarquez le doublage de plateaux de 
la clé de sol.
Je lui trouve beaucoup de caractéristiques Couesnon mais l'absence de 
montage du boulage sur rails, les patins de boules étant circulaires,
 provoquent une réserve sur l'identification. Pour la période de fabrication, 
je me demande s'il serait antérieur à la moitié des années 20.

lundi 12 décembre 2022

 Bugle E. Dupeyrat
Savignac d'Allemans

Mes remerciements à Dan.

J'ai reçu, il y a quelques temps une demande concernant un bugle Dupeyrat de la part d'un lecteur américain.

« J'ai un bugle Dupeyrat qui semble assez unique. On m'a dit qu'il avait environ 100 ans. Les trois pistons sont tous similaires et presque interchangeables, sauf qu'ils ont tendance à coller lorsqu'ils sont placés dans les autres chemises.
De plus, l'entre deux de coulisse de troisième piston et suite de pavillon, est différent de la plupart des autres bugles.
Au lieu de ressembler davantage à une tige en forme de L, il est aplati et est soudé verticalement au tube de suite de pavillon en l'enroulant.

Pouvez-vous m'en dire plus. Je me demande quand il a été fabriqué et à quel point
ce modèle de bugle est rare. »

Bugle Dupeyrat, remerciements à Dan.

Bugle Dupeyrat, remerciements à Dan.



Elie Dupeyrat était un marchand qui essayait de nombreux fabricants, il était très exigeant et n'entretenait des relations qu'avec ceux qu'il aimait.

Ce que je remarque d'abord c'est que la perce est alignée, ce n'est pas une perce pleine, que les coulisses d'accord sont tombantes. Au début du XXème siècle et sur le catalogue des ouvriers réunis, trois modèles prévalaient: contralto en ut ou sib, coulisses tombantes, pavillon en avant, perce pleine, modèle mixte; contralto en ut ou si b, coulisses tombantes, pavillon en avant (perce en ligne droite); contralto en ut ou sib, coulisses tombantes, trois pistons, pavillon en avant, perce pleine.

Ce modèle existait chez Lecomte, association des ouvriers réunis, Couesnon, on en trouve dans la facture belge et éventuellement d'autres; l'entre deux particulier de coulisse de troisième est commune chez Gras, Vion, avec des formes différentes chez Thibouville, association des ouvriers réunis et sur certains bugles entrées de gamme de chez Couesnon.

« J'ai un ami avec ce qu'on appelle un testeur de fluorescence X-Ray qui en a testé des parties.
La branche d'embouchure et la troisième coulisse sont en laiton semi-rouge, composés d'environ 70 % de cuivre, 30 % de zinc et 0,25 % de plomb. Les vannes sont en laiton jaune composé d'environ 60 % de cuivre, 40 % de zinc et pas de plomb. Et, les boutons de valve sur le dessus des valves sont en laiton jaune avec environ 2 % de plomb.

Toutes les vis sont affûtées jusqu'à un certain point, ce qui les rend plus faciles à visser.

De plus, l'alésage mesure environ 0,44. 
».

Note: 0,44 pouces sont égaux à 11,176 mm, le diamètre extérieur d'un ton d'embouchure Couesnon pris sur un bugle de 1898 est de 11,40 mm et intérieur de 10,40 mm.

Voici un bugle Couesnon daté de 1932 dont la seule différence avec le votre serait l'ajout d'une clé d'eau qui est probablement d'origine, on trouve ce même type de clé d'eau sur des bugles Couesnon.

Photo le bric à broc de Cédric, bugle Couesnon de 1932,  mes
remerciements.

Photo le bric à broc de Cédric, mes remerciements.

Extrait du catalogue Couesnon de 1928 mis en ligne par J.L. Matté,
existe en série SO et CGO pour la colonne d'air droite, seulement
 en SO pour l'entre deux, la série CGO possède un entre deux en L. 
Ce bugle Dupeyrat est une entrée de gamme avec option clé d'eau.
La coulisse de troisième, manquante devrait être trouvable sur 
une épave Couesnon circa 1930. Les capots de pistons du Dupeyrat 
sont identiques au Couesnon, pour les soudures de l'entre deux 
pavillon- deuxième suite de pavillon et pour le porte lyre, 
ils sont disposés au bon vouloir du monteur.

Dan m'envoie ce gentil message:

"I wanted to thank you for all the expertise you shared with me. Your knowledge about French flugelhorn goes above and beyond any could find out. I live around 100 miles from New York in the United States. There seem to be no experts here who know what you do.
Plus, I do not know how you found the time to research old photos and share them with me."

Mes remerciements, Dan, je ne suis pas seul à partager toutes ces données publiées, elles sont aussi le fruit du travail d'autres passionnés.

samedi 10 décembre 2022

David Louis Toussaint Hubert, David Louis Emile Joseph, David Edouard Louis Ladislas,  
Monniot Marius Léon Joseph, 
Rousset Jean Adelin.

Source Ebay, pseudo hades-42, cornet David à Paris. 
Mes remerciements.

David Claude Joseph, David Charles Joseph Antoine, David Jeanne Joséphine.

Consultation du recensement de 1836 à Dijon (Nord): archives de la Côte d'Or.
Page 64: David Joseph luthier âgé de 53 ans.
Villemot Françoise âgée de 50 ans épouse du.
David Charles 25 ans...(Note perso.: David Charles Joseph Antoine décédé le 21 juillet 1895 à Dijon, né à Saint Claude, rentier, célibataire demeurant rue de la Liberté n°4, né le 10 décembre 1810.)
David Joséphine 23 ans...(Note perso.: Jeanne Joséphine née le 8 mai 1813 à Saint Claude, son grand père était témoin, luthier âgé de 50 ans. Décédé le 30 avril 1904 rue Claude Hoin 1, sans profession.) Vu partition: ouverture des fêtes d'Hébé, ballet de Rameau...Dijon, chez Melle David, rue Condé.
David Jeanne 18 ans...(Note perso.: décédée à Dijon le 13 août 1846, sans profession, rue de la Liberté n°90).

Note: éventuellement, le David dont fait mention le Langwill et qu'elle est l'origine du tuba visible sur Horn u copia ?
Il s'agit de deux David, Louis est né en 1813 à Versailles, il aurait exercé en nom propre en 1840 (source Musique Adresses 1913). L'estampille en ma possession, celle du bugle ci-dessous, ne précise pas de prénom ni d'initiale de prénom.

Claude Joseph David, natif de Saint Claude (Jura) le 22 janvier 1784, luthier demeurant à Dijon, rue de la Liberté, n°93, fils de feu Joseph François David aussi luthier à Saint Claude, marié en cette ville en 1810 et décédé le 19 mars 1853 à Dijon.
David Jeanne Annette, fille de Claude Joseph David est née à Dijon le 18 août 1818 au 4 rue Condé. 

Recensement de 1866 au 15 rue Condé, à Dijon. Page 8, partie 1.
David Charles Marchand de musique 56 ans.
David Joséphine idem 53 ans.
Daury Florine demoiselle de magasin 29 ans.
Daury Hermine idem 22 ans.

Annuaire musical de 1875: Côte d'or-Dijon-Luthiers-David.

Recensement de 1876, rue Condé:
Danrey Florine Mélanie 40 ans Chaux des Crotenay Jura. Marchande de musique.
David Charles rentier 66 ans.
David Joséphine rentière 63 ans.

Annuaire général de la musique de 1888: Côte d'or-Dijon-Luthiers-Chaffotte, rue Condé.
Note: Chaffotte François âgé de 39 ans en 1881 au 2 rue Condé et Mazot Jeanne âgée de 35 ans cantinière.

L'objet de cet article est de présenter une entreprise familiale dont la principale activité était la facture d'instruments de musique en cuivre et je poursuis ma recherche.

Annuaire général du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration : ou almanach des 500.000 adresses de Paris, des départements et des pays étrangers :
1 janvier 1837-1 janvier 1841 : David , fact. d'instrum. de musique en cuivre , Roule, 2.
1 janvier 1842: David, fab. d'instrumens de musique en cuivre, Prouvaires, 13 et 8.

Source Gallica. Almanach bottin du commerce de Paris 1842:
David, r. des Prouvaires, 13.

Almanach-Bottin du commerce de Paris, des départemens de la France et des principales villes du monde... / par Séb. Bottin,...
1842 David, fab. inst. de musique en cuivre, Prouvaires, 13.

28 juillet 1852:
Brevet d'un système de gros pistons chromatiques applicable à tous les instruments de musique en général.
David louis Hubert Toussaint, facteur d'instruments de musique en cuivre à Paris, quai Valmy, 271.


Source I.N.P.I, brevet de David Louis Hubert 
Toussaint du 28 juillet 1852.



30 août 1866:
1BB72771- Type de brevet :Brevet d'invention de 15 ans-Titre :genre de piston à mouvement hélicoïdal, applicable aux instruments de musique, dit piston-David-hélice-Déposant :DAVID-
Paris (95, boulevard Beaumarchais, Seine).

Annuaire du commerce Didot-Bottin 1855.
David, quai Valmy, 271.

Gazette de l'industrie et du commerce.
26 novembre 1855. — DAVID (Louis-Hubert-Toussaint), fabricant d'instruments de musique, quai Valmy, 271.—
Conditions : remise de 50 0/0 sur le montant de leurs créances.— Les 50 0/0 non remis, payables en cinq ans, par cinquièmes, d'année en année, pour le premier paiement avoir lieu le 1er décembre 1856.

La Presse du 28 avril 1855:
Faillites Paris le 23 avril 1855.
David (Louis-Hubert-Toussaint), fabricant d'instruments de musique, quai Valmy, 271...

Archives de Paris/Dictionnaire des faillites/Mascret/Usuel/tome 1/1848-1867/LEBRUN Georges Claude.
DAVID Louis Humbert Toussaint- Instruments de musique -Demeurant quai de Valmy, n° 271 -Cité le 25/04/1855, lors de la faillite dudit , concordat, 26/11/1855 -DECAGNY, syndic -

Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration : ou almanach des 500.000 adresses de Paris, des départements et des pays étrangers : Firmin Didot et Bottin réunis.
1857- David (Louis), fab. d'instruments de musique en cuivre, quai Valmy, 271.
1858- David (Louis), brev , fab. spéc.d'instruments de musique en cuivre pour l'armée et l'étranger,
autoiisé par M. Sax pour la fabrication de ses modèles, fait la commiss. pour tout ce qui con-
cerne la musique, quai Valmy, 271; maison à Londres.
1859-1863- David (Louis), brev. fab. Spéc. d'instr. de musique en cuivre pour l'armée et l'étranger autorisée par M. Sax, pour la fab. de ses modèles, commis. , Marché-aux-Chevaux, 26; ci-devant, quai Valmy, 271 ; maison à Londres.

Annuaire musical et orphéonique de France 1876:
INSTRUMENTS DE MUSIQUE A VENT
Instruments de musique en cuivre (Facteurs et marchands).
David, 8, r. Duméril.


Source Ebay, pseudo hades-42, cornet David à Paris. 
Mes remerciements.



Source archives des Yvelines: 
David Louis Toussaint Hubert est né le 6 mars 1813 à Versailles. Fils de Jean François Toussaint David, jardinier de sa majesté l'empereur au grand Trianon y demeurant et de Dame Marie Louise Mortou, son épouse...

Note : David Louis Toussaint Hubert marié à Morel Claire Josephine à St Laurent Paris 
entre 1825 et 1875 (non consulté), leurs première fille est née en mars 1835, David Louis Toussaint Hubert est né le 6 mars 1813, il avait 21 ans le 6 mars 1834.

Acte de décès de David Louis Hubert Toussaint le 13 septembre 1893 à Meung sur Loire: source archives du Loiret.
...sont comparus Louis Emile David, âgé de 49 ans, facteur d'instruments de musique, domicilié à Meung sur Loire, rue d'Orléans, n°13...Louis Hubert David, âgé de 80 ans, fabricant d'instruments de musique, domicilié à Meung sur Loire, rue d'Orléans, 13, né à Versailles (Seine et Oise), fils des défunts, Jean François Toussaint David et Louise Morteau, époux de Josephine Claire Morel...

Vu sur Geneanet :
Notes individuelles
1835 : 56 rue du Fg St Denis- 1836-1840 : demeurant le 12 décembre 1836 au 2 rue du Roule- 15 juin 1839 : demeurant 8 rue Prouvaires- 1842 : rue des Prouvaires 13 et 8-1843 : 87 rue Saint Honoré- 1844- 1847 : 7 rue du Nord- 1851-1854-1859-1863 : 271 quai Valmy-1863-26 Marché aux Chevaux- 1875 : demeurant 68 chaussée du Maine- 1876 : 8 rue Duméril-1883 : Meung sur Loire.

Josephine Claire Morel (née en 1811 à Paris et décédée à Meung sur Loire le 26 mars 1900).
Née le 9 décembre 1811 - Paris, Île-de-France

Fils:

-Louis Emile Joseph David. Né le 17 août 1844 - Paris 3 ancien, Seine- Facteur d'instrument-1875 : Villededon commune de Saintry (Seine et Oise)-1883 : Meung sur Loire.

-Edouard Louis Ladislas David. Né le 1er janvier 1847 - Paris 3 ancien, Seine. Décédé le 25 mars 1879 - Saintry-sur-Seine, 91577, Essonne, Ile-de-France, France, à l'âge de 32 ans.Facteur d'instrument de musique. Marié le 14 août 1875, Paris 14, Seine, avec Pauline Augustine HOUISTE. 
1873 - 1874 : 51 chaussée du Maine 1875 : 1 rue Géorama .

-Paul Louis David. Né le 24 octobre 1851 à Paris. Décédé quai Valmy, 271 à 28 mois le 4 mars 1854.

Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique et musical:
1895-1909- Fabricant d'instruments : David et fils, 13, rue d'Orléans, à Meung-sur-Loire.

Musique adresse 1913 : n'est pas sur celui de 1921.
David E., 13, rue d'Orléans.-Facteur d'instruments de cuivre.- Fonds en 1840.-Meung-sur-Loire. Loiret.

Petits fils:
-Marius Léon Joseph Monniot :
né le 17 décembre 1864 (samedi) – Paris-6ème.
Décédé le 20 janvier 1965- Meung-sur-Loire, Loiret, à l'âge de 100 ans.
Facteur d'instruments de musique.

Marié le 18 mai 1893, Paris-2ème- Sur son acte de mariage, facteur d'instruments de musique, domicilié, 4 rue d'Amboise à Paris, fils de Louise Héloise Emma David, rentière à Meung sur Loire...(fille aînée de Louis Hubert Toussaint David).

Acte reconstitué de mariage des parents fait sur la demande de leur fils, Marius Léon Joseph, demeurant à Meung sur loire le 04 février 1885.

-Elise Emélina David (fille de Louis Toussaint Hubert): il existe dans les actes reconstitués, Elisa Emelina née le 10 janvier 1838, rue du Roule n°2.
Née en 1838.

Mariée avec Jean Othalie Rousset, facteur d'instruments de musique, le 28 novembre 1857 et demeurant 21 rue du Caire. Source actes reconstitués de Paris.

Inhumée le 21 mai 1889 à 51 ans, veuve Rousset, 18 è ardt, décédée le 19, brocheuse, rue Dandeauville, 87 fille de Louis Hubert Toussaint David, facteur d'instruments de musique à Meung sur Loire...sur la déclaration de Léon Monniot, âgé de 25 ans, facteur d'instruments de musique à Meung sur Loire...

Note : sur acte, née à Paris...

-Jean Adelin Rousset:
Né le 21 juin 1823 - Chamesey, 25380, Doubs, Franche-Comté, FRANCE
Décédé avant mai 1889, ni dans le 18 ème ni dans les 2 ème, 9 et 10ème.
Facteur d'instruments de musique.


Source Ebay, pseudo arbiblo62, bugle estampillé 
David-rond avec inscriptions effacées-Breveté-Meung sur 
Loire-Loiret. mes remerciements.


Exposition universelle de Londres 1862 :
David L. quai Valmy, 271, Paris. Instruments en cuivre pour musique militaire.

Exposition universelle de Paris de 1867.
Mention honorable- David L. rue du Marché aux Cheveaux, 26- Instruments de musique en cuivre.


Source Ebay, pseudo arbiblo62, bugle estampillé 
David-rond avec inscriptions effacées-Breveté-Meung sur 
Loire-Loiret. mes remerciements.