lundi 23 novembre 2020

 Maison Souchette Angers


Flûte cinq clés Maison Souchette- Angers- 
Photo Michael Lynn- Tous mes remerciements.


Nicolas Souchette : source archives de Maine et Loire. Né le 22 juillet 1791 et décédé le 7 août 1871, né - Damblain, 88320, Vosges, Lorraine, FRANCE

Propriétaire et ancien luthier-marchand de musique.

Marié avec Rosalie Adèlaide Lheritier le 24 mai 1815 à Seiches sur Loir :
Nicolas Souchet, marchand célibataire domicilié de la commune d'Angers, âgé de 23 ans né en la commune Damblain département des Vosges le 22 juillet 1791 fils majeur de feu Sieur Bernard Souchet, marchand …Rosalie Adèlaide l'Héritier, âgée de 19 ans...
Note : nom ecrit Souchet et signé Souchette.

Acte de décès de Nicolas Souchette, Angers 3 ème : ...sont comparue, Nicolas Souchette, marchand luthier, âgé de 52 ans, demeurant en cette ville, rue St Etienne n°13...nous ont déclaré que Nicolas Souchette, propriétaire, âgé de 80 ans et dix huit jours, né à Damblain...le 20 juillet 1791...route d'Ecouflant près de la tour Bouton...

Vu sur mariage de Nicolas Souchet fils de Bernard Souchet, le 24 mai 1815 à Seiches sur Loir (Maine et Loire):
"Nicolas Souchet né le 22 juillet 1791 à Damblain Vosges, fils majeur de feu Sieur Bernard Souchet, marchand, décédé au dit Damblain le 1 avril 1808 et de Dame Marie Anne Guillaume, son épouse décédée au dit Angers le 25 septembre 1811".

Acte de décès de Rosalie Adélaïde Lhéritier à Angers 2 ème le 21 juin 1857 :
...Rosalie Adélaïde Lhéritier, âgée de 61 ans...née ville du Mans (Sarthe)...le 10 janvier 1796...épouse de Mr Nicolas Souchette, propriétaire...est décédée en son domicile dite place des Halles...


Nicolas Louis Souchette : vu sur Généanet : généalogie de Bruno Blossier.

Né le 11 octobre 1818 - Angers, 49001, Maine-et-Loire, Pays de la Loire, France
Décédé le 17 septembre 1882 - Angers, 49002, Maine-et-Loire, Pays de la Loire, France, à l'âge de 63 ans et luthier. Il étai veuf de Perrine Gastecelle et son témoin était son beau frère, Adolphe Gatecel.
Luthier Marchand d'Instruments.
Luthier et marchand de musique 14 place des halles Angers.

Marié le 25 février 1851, Marcé, 49140, Maine-et-Loire, Pays de la Loire, France, avec Perrine GASTECELLE 1831.

Fille : Naissance de Marie Louise Emilie Souchette le 26 août 1862 à Angers 1er.

Soeur : Emélie Rosalie Souchette née le 18 septembre 1817 à Angers 1er. Mariée le 20 avril 1846 à Angers 2 ème. Sur acte de mariage : demeurant avec ses père et mère place des Halles, fille majeure de Nicolas Souchette, commercant...témoin :... Jean Coville, professeur de musique, âgé de 56 ans, demeurant rue Châteaugontier...
Décédée le 12 avril 1862 à Cholet (Maine et Loire)...fille de Nicolas souchette luthier, demeurant à Angers et de feue Rosalie Adelaïde Lhéritier, épouse décédée.

Note: sur facture de 1883 (les deux étaient décédés), élève de J.B. Vuillaume de Paris:

Jean Baptiste Vuillaume né le 7 octobre 1798 (dimanche) - Mirecourt, 88300, Vosges, Lorraine, France. Décédé le 21 février 1875 (dimanche) à Paris 17ème, à l'âge de 76 ans, maître luthier.


Flûte cinq clés estampillée Maison Souchette- Angers- 
De quel facteur provient cette flûte ?
Photo Michael Lynn- Tous mes remerciements.


Le journal d'Alençon et du département de l'Orne :

Le 28 janvier 1827.
AVIS AUX AMATEURS.

Le sieur SOUCHETTE, marchand-luthier, d'Angers, est arrivé à Alençon avec un assortiment d'instrumens de mu­sique, Savoir:

Violons de toutes qualités; Guitares idem, en bois des iles et à mécanique ; Clarinettes de tous les tons, en buis et ébène; Flûtes idem, à pompe et à plusieurs clefs; Flageolets idem, et à la nouvelle mode; Cannes à clarinette, flûte et flageolet; Cors d'harmonie; Trompettes idem; Trompettes de cavalerie; Trompes de chasse, Trombonnes ; Serpens; Cymbales turques: Diapasons et Clefs pour accorder les Pianos et les Harpes ; Bassons ; Serinettes de toutes qualités ; Orgues à cylindres de toutes grandeurs , même propres à l’usage des églises ; toutes espèces de Chevilles, Chevalets, Cordiers, etc., pour Basses, Violons et Guitares; Archets de toutes qualités; Cordes deNaples et autres qualités, pour Violons, Gui­tares , etc.

Il se charge de fournir tous autres instrumens, et fait la commission. Il répare toutes espèces de Serinettes et Orgues à cylindres, et y pose des airs au choix des amateurs.

Il est déballé maison de M. Mercier, place de la Halle au blé, pour la foire seulement.

Nota.

Le sieur Souchette, ayant pendant long temps cher­ché les moyens d'obvier aux inconvéniens qu’éprouvaient les Fabriques pour la pompe et la solennité que nécessitent ordinairement les chants sacrés de l'office divin, croit avoir trouvé l’objet qui convient en pareilles circonstances, et donner une preuve de son zèle en faisant savoir à MM. les Ecclésiastiques qu’il tient des Orgues à cylindres dont les effets peuvent être comparés à ceux qu’on entend dans les cathédrales des villes les plus considérables; leur son éclatant et harmonieux offre les mêmes avantages; la mu­sique et le plain-chant y sont parfaitement soignés, et un enfant peut, avec elles, faire très-aisément les fonctions d' organiste. Le prix varie depuis 3oo fr. jusqu'à 6,000 fr.

Le 23 janvier 1842 . CHANGEMENT DE DOMICILE

M SOUCHETTE jeune d'Angers,

dont le dépôt d'instrumens de musique est depuis longtemps connu à Alençon, a l'honneur de prévenir le public que son établissement, toujours dirigé par M. Paul, professeur de musique, sera à dater de la foire de chandeleur prochaine, rue du Cygne, n°20, même maison que les bureaux du Journal d'Alençon.

Flûte cinq clés Maison Souchette- Angers- 
Photo Michael Lynn- Tous mes remerciements.

Almanach général des commerçans de Paris et des départemens : contenant plus de 100,000 adresses vérifiées à domicile / rédigé par A. Cambon :

Angers, Maine et Loire.

1839- Souchette Jeune à Angers.

1840- Instrumens (facteur d') Souchette.

Affiches, annonces judiciaires, avis divers du Mans, 
et du Département de la ...1834


Almanach Bottin du commerce de Paris...

1842 : Angers.

Instrum. de musique,... Souchette jeune, et magasin de musique, accordeur de pianos, fait et répare tout ce qui concerne la lutherie.

1854 : Alençon, Orne :

Musique et Instr. , Vve Souchette, Lutherie.

Angers, Maine et Loire :

Souchette Je, accord.

1855 : Alençon. Musique et Instr. , Vve Souchette.

1855-1856 :

Alençon. Musique et Instr. , Vve Souchette.

Angers. Luthiers, Souchette jeune.

Note: décès de Rosalie Adélaïde Lhéritier en 1857, son mari était encore vivant.

Le Journal d'Avranches du 6 avril 1845.


Annuaire musical de 1845 :

Maine et Loire, Angers. March. Souchette …


Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration : ou almanach des 500.000 adresses de Paris, des départements et des pays étrangers : Firmin Didot et Bottin réunis :

1857-1864 : Angers, Souchette fils, et luthier.

Annuaire musical et orphéonique de 1875:

Marchand de musique et instruments, marchand de pianos:

Souchette fils à Angers.

Annuaire général de la musique et des sociétés chorales et instrumentales de France: 1888.

Angers- marchands de musique et instruments. A. Metzner - Leblanc, place des Halles, 14.





lundi 2 novembre 2020

 Chedeville Edmond Jacques Alexis

Masson Clément, Gaston, marié le 3 novembre 1903 avec Chedeville Isabelle Juliette. Témoin, Chedeville Edmond, luthier, âgé de 24 ans , frère de la future, demeurant à Paris (18ème ardt.).


Source Ebay, pseudo everythingsfine2, clarinette
 Edmond Chedeville, mes remerciements.


Cet article évoque une famille de facteurs issue de la Couture Boussey, les Chedeville.

Naissance de Edmond Jacques Alexis Chedeville le 10 décembre 1878 à la Couture Boussey:

...fils de Chedeville Félix Auguste, luthier, âgé de 26 ans et de Thomas Marie Anne, ménagère, âgée de 23 ans, mariés à Paris (18 ème) le 29 juillet 1875...en présence de Chedeville Jacques, âgé de 51 ans et de Chedeville Jacques François fils, âgé de 29 ans l'un père et l'autre frère du père de l'enfant, tous deux luthiers et domiciliés en cette commune..

En marge: marié le 22 septembre 1904 à Paris 10 ème avec Colin Julie...

Décédé à Mantes Gassicourt le 19 janvier 1953.

Notes: Félix Auguste né le 23 juin 1852, fils de Jacques François, fabricant d'instruments de musique, directeur d'usine.


Source Ebay, pseudo everythingsfine2, clarinette
 Edmond Chedeville, mes remerciements.



Sur acte de mariage:

...luthier domicilié 7 rue Burcq...

En marge: divorce le 26 juin 1924 à Pontoise (S. et O.).


Sur états de service militaire:

1898 Evreux matricule 82.

Résidant à Paris, 54 rue des Batignoles...profession de luthier...dispensé ouvrier d'art...service du 14 septembre 1899 au 22 septembre 1900...

Localités successives habitées:

31 octobre 1900, Paris 54 rue des Batignoles. Seine.

15 décembre 1901, Paris 7 rue Burcq 18 ème. Seine.

5 novembre 1904, Paris 101 Faubourg Saint Denis 10 ème. Seine.

16 janvier 1905, Paris 15 rue du Vert Bois 15 ème. Seine.

1 mai 1906, Raincy Allée Nicolas Carnot 15. Versailles.

11 octobre 1924, Paris 10 rue Lantiez 17 ème. Seine.

Note: le 54 rue des Batignoles était le domicile de Alice Ozanne, femme Thomas Arsene liés à Chedeville Félix Auguste ainsi qu'aux Leblanc.


Source Ebay, pseudo everythingsfine2, clarinette

 Edmond Chedeville, mes remerciements.


Service militaire du 1 août 1914 au 20 février 1919, se retire au Raincy, 15 allée Nicolas Carnot...

Recensé au 15 allée Nicolas Carnot, Le Raincy en 1911, employé de commerce chez Thibouville.

Recensé au 15 allée Nicolas Carnot, Le Raincy en 1921, employé chez Thonet.

Recensé au 10 rue Lantiez en 1926, luthier chez Bredy (18 ème) ainsi qu'en 1931.

En 1936 employé de commerce au chômage.

Listes électorales de Le Raincy: source archives de Seine Saint Denis.

1909: luthier. 1914: luthier. 1920: luthier.

Plusieurs annonces de ventes d’hôtels restaurants sont passées entre 1929 et 1933 par ses soins.

Annuaire OGM 1921:

Bredy, Successeur de Cornet et Cottereau, 51 rue d'Orsel (18 ème). Fabricant d'anches pour instruments à vent. 

Source Ebay, pseudo everythingsfine2, clarinette
 Edmond Chedeville, mes remerciements.



dimanche 1 novembre 2020

COUTURIER et successeurs (3)- LYON 

Je reviens vers vous et ces facteurs, voici un début d'article qui espérons, s'étoffera au fur et à mesure des rencontres sur ces fabricants et marchands.

Ces  photos de ce saxophone basse sont issues de Facebook et de l'atelier Sax Machine,  l' objet de cet emprunt est de réfléchir sur son origine et date de fabrication.

Vu en commentaire sur cette parution:

"Salut, je viens de trouver un baryton G&L en très mauvais état que je compte restaurer. J'ai appris que l'année de fabrication est gravée dans l'étoile sous les branches. D'après ce que je vois sur vos photos, votre basse daterait alors de 1946. Vous avez un n° de série (à gauche sous la clé de sol #) ? En tout cas, félicitations, il est superbe !"

Source Facebook, Atelier Sax Machine, mes remerciements.

Source Facebook, Atelier Sax Machine, mes remerciements.

Le premier chiffre situé dans l'étoile est partiellement effacé, je ne lis pas 46 mais devinerais le bas d'un 3 ou d'un 5.
Je ne possède pas le numéro de série de ce saxophone et je penserais que ce n'est pas
 Gaillard et Loiselet les facteurs mais plutôt Beaugnier de Mantes, formes des spatules, mains et do # grave, etc...
Un saxophone Beaugnier de 1936 posséderait un numéro de série autour des 7XXX !
En envisageant qu'il serait de 1936 et non pas 1946, nous avons un détail sur l'estampille qui 
nous orienterait, la bannière.
Nous lisons dans cette bannière: Couturier- Pelisson- Blanchon et Cie. et non pas seulement Pelisson. Une variation qui apparaît sur les bois et cuivres à la fin des années trente, cette variation à contrario, n'est pas effective sur un tambour de 1948.

Je n'ai pas approfondi pour ce qui est de la spatule de fa # coté en goutte d'eau et non pas en bouton nacré, ces deux possibilités sont effectives sur les saxophones basses Beaugnier.. 

Pour le commentaire paru plus haut, je n'ai pas vu ce baryton !

samedi 24 octobre 2020

 -H. MEUNIER & Cie- 

-DEBLAYE & MEUNIER Réunis-

Source Leboncoin, pseudo hervé, piccolo 5 clefs H. Meunier & Cie.

Je me suis aperçu en recherche sur cette estampille, H. Meunier & Cie Paris, que ce sujet fut traité par ce site incontournable et conséquent qu'est : luthier-mirecourt.com.

Voici le lien de cet article:

Je remercie cordialement l'auteur de ce site pour mes emprunts concernant l'état civil de Joseph Albert Deblaye ainsi que pour toute documentation mis en ligne par ses soins.

Voici des éléments nouveaux qui apporteront éventuellement un complément d'information tout en focalisant cette parution sur les instruments à vent et leur marge.

Annuaire du commerce Didot Bottin : source Gallica.
Paris:
1921 : Meunier et Cie, instruments de musique en bois, rue Meslay, 22. (3è).
1922 : Meunier et Cle, instruments de musique en bois, r. Ste-Appoline, 4. (3è).


Source La Journée Industrielle du 4 janvier 1924.


Archives commerciales de la France :

27 octobre 1923 : Paris. — Formation. — Société anon. Dite Anciens Etablissements DEBLAYE et MEUNIER réunis, fab. de tous instruments de musique et accessoires, 4, Ste-Apolline. — 99 ans.
— \ .100.000 fr. — 9 oct. 1923. — J. S. S. (Pub. du 26 oct. 1923).

30 juillet 1929 : PARIS. — Modification, — -Soc. Des ANCIENS ETABLISSEMENTS DEBLAYE et MEUNIER RÉUNIS, 4, Sainte-Apolline. —Nomination d'administrateurs. — 28 juin 1929. — A. P.

1 octobre 1930 : PARIS. — Modification. — Société des ANCIENS ETABLISSEMENTS DEBLAYE et MEUNIER RÉUNIS. 4, Ste-Apolline. — Nomination de MM. Rosenblith, Dreyfus et Dory comme administrateurs. — 30 juin 1930. — J. S. S. (pub. du 25 septembre 1930.)

30 juillet 1932 : PARIS. — Modification. — Société anonyme des ANCIENS ETABLISSEMENTS
DEBLAYE ET MEUNIER réunis, 9, faubourg Poissonnière. — Capital porté à 1 million 500.000 francs. — 28 juin 1932. —J. S. S. (pub. du 29 juillet 1932).

4 avril 1939 : PARIS. — Modification. — Anciens Etablissements Deblaye et Meunier
réunis, 9, fg Poissonnière. — Siège transféré 42, rue de Paradis. •— J. S. S.

Etats de service militaire de Charles Henri Meunier : source archives de Paris.

Né le 28 décembre 1885 à Moulins dans l'Allier, résidant à Paris, 22 rue Meslay, 3è.ardt., profession d'employé de commerce, industriel (1924), fils de Bonnet et de Diat Suzanne, domiciliés même adresse. 

Service du 7 octobre 1907 au 25 septembre 1909, puis du 1 août 1914 au 1 avril 1919. Croix de guerre.

Adresses successives habitées :

Jusqu'au 10.12.1924 au 22 rue Meslay (3è) et après au 5 bld Jules Ferry (11è).

Note: aucune mention en marge de son acte de naissance et au nom de Diot pour sa mère.

Marié le 16 juin 1924 à Paris dans le 3 ème arrondissement.

...industriel, décoré de la croix de guerre, sergent...38 ans, domicilié à Paris, 22 rue Meslay...et Germaine Marie Thérese Card...née à Paris 3 è le 11 janvier 1903, 21 ans...

Sur acte de naissance de Card Germaine Marie Thérese: témoin Edouard Houpin facteur de pianos, rue du château d'eau, 10.

En marge: décédée à Antibes le 16 octobre 1981.


Source J.L Matté, musique adresses 1921, 
mes remerciements.
 
Fichier électoral de Paris:
Dépt. de la Seine. Liste de 1938. Meunier Charles Henri né à moulins le 28.12.1885 commerçant. Demeure 28 place de la République à Issy les Moulineaux.

Vu sur J.P Cognier :

Fils de tonnelier devenu cafetier, mais petit fils d'un facteur d'orgues, Joseph Albert Deblaye est un artisan de Mirecourt né à Bouzemont le 20 juin 1874. Il meurt à Mirecourt le 22 avril 1929. 


Source J.P Cognier, annuaire de la musique 1925, 
mes remerciements.

 

Localités successives habitées sur ses états de service militaire :

 7 mai 97- rue Lafayette n°3, Rennes.

12 octobre 97- Toulouse rue Romiguières n°9-Toulouse.
14.10.1900- Mirecourt- Neufchâteau.

Notes personnelles: en 1897, Bossard Bonnel, rue Nationale 3 (la rue Nationale est juste dans la prolongation de la rue Lafayette à Rennes).
Gautier et Cie, 2 rue Romiguière à Toulouse.

Musique adresses 1922 :

Maison de vente. H. Meunier & Cie, Bd St Denis, entrée 4 r. Ste. Appoline Paris (3è).- Tél : Arch.55-50- Métro : Saint Denis-Compte chèque postaux:28.90.

Musique adresses 1929 :

Société anonyme des anciens établissements Deblaye et Meunier réunis, 4 r. Ste. Appoline (3è).- (Métro Saint Denis).-Manuf. D'instruments de musique.-Arch.55-50.- Usine à Mirecourt.-


Source annuaire OGM de 1932, luthiers-mirecourt.com.
Successeur A. Lecomte et Cie, Lefèvre Paris.


Un autre lien du même site:

https://www.luthiers-mirecourt.com/industrie_musicale_1937.htm

Une réponse aux questions posées en tête de ce lien ?


Source La Journée Industrielle du 3 septembre 1931.

De la persistance de cette société:
Vu flamme de machine à affranchir le courrier: Deblaye et Meunier-42 rue Paradis-Paris 10 ème- Datée du 18 mars 1970.