lundi 15 septembre 2014

Simon Lefèvre, Paul Alphonse Bié


Pierre Constant 1893. Les facteurs d'instruments de musique: source J.P. Cognier.
"Un des plus anciens et des plus renommés facteurs de clarinettes est François Lefèvre qui fit partie de la musique du Roi. C’est en 1812 qu’il ouvrit son atelier ; en 1823 il reçut une mention pour ses clarinettes « parfaitement exécutées » ; en 1827, une médaille de bronze pour une clarinette et une flûte de bonne construction et le jury de 1834, confirmant cette récompense, constata que ses instruments étaient très estimés des artistes. Lefèvre fit breveter en 1835 un nouveau système de flûte qui porte son nom, simplifiant de beaucoup l’exécution. Onze ans après, il réalisa la suppression des notes factices de la clarinette au moyen d’anneaux mobiles, sans changer les positions de la main gauche de l’ancienne clarinette à 13 clés. En 1853, il imagina une nouvelle disposition des clés. Ce facteur dont le fils fabriqua également, mourut en 1856. Le 16 mars 1855, il avait vendu son fond à Paul Bié et à Rustique Noblet. Ce dernier étant mort en 1858, P. Bié conserva seul la maison à laquelle il appartenait de longue date comme ouvrier. Après une abstention de plus de 30 ans aux expositions, il présenta en 1867 des clarinettes Boehm, une clarinette basse et une flûte cylindrique en métal, parfaitement établies, ainsi que la clarinette imaginée par A. Roméro de Madrid pour perfectionner le système Boehm, merveille de mécanisme qui fait honneur au facteur à qui l’inventeur en confia la conception et la réalisation. En 1886, M. André Thibouville (né en 1831 à La Couture) succéda à P Bié. Après avoir participé brillamment à l’exposition de 1889 où il remporta une médaille d’argent, ce facteur associant ses fils sous la raison sociale André Thibouville et Cie, confia à l’aîné, Désiré (né en 1861), la direction de la maison de Paris et au plus jeune, Henry (né en 1863) celle de la fabrique installée à La Couture en 1886. Un perfectionnement consistant dans l’application d’une double clé de si b. et d’une ((p 308)) clé de trille fa dièse-sol dièse décrit dans la Facture instrumentale (loc. cit., p 72) fut soumis au jury de 1889 qui, en constatant la belle exécution de la clarinette Roméro, ne manqua pas de remarquer la justesse et le beau timbre d’une clarinette soprano et d’une clarinette basse en la. Depuis, ces facteurs ont fait breveter un nouveau système de bec dit mégallophone, dont l’intérieur est rayé en spirale à l’instar d’un canon de fusil, avec lequel on obtient une grande facilité d’émission et une plus grande sonorité (1891). Les instruments construits par les divers successeurs de Lefèvre sont toujours marqués à son nom."

Voici une recherche sur  Mrs. Lefèvre père et fils et leurs successeurs, Pierre Constant écrivait que François Lefèvre père "mourut en 1856". Dans les notes qui suivent, nous avons des références parlant vraisemblablement d'un seul homme, des origines du fond à sa cession, Simon Lefèvre père et rien qui mentionnerait François hormis entre autres, la marque de fabrique. Il existe dans les actes reconstitués des archives de Paris en date du 15 février 1856, le décès d'un certain François Simon Lefèvre. Ardt. ancien 12. Nous y trouvons aussi un mariage, daté de 1804 entre François Simon Lefevre et Lienard Marguerite Adélaïde, le 3 brumaire an 13, ces deux fiches concernent t'elles cette recherche? 

Dans le Journal officiel de la République française, cité plus bas, en date du 30 juin 1873, nous déduisons que Simon Lefèvre, facteur d'instruments est né autour de 1789 et cédait son fond à l'age d'environ 66 ans. Il y a aussi dans cette parution, évocation d'un seul prénom, Simon, alors que d'autres sont de plusieurs prénoms.
D'autres part , il y a dans les archives reconstituées de la  ville de Paris : le 20 mars 1855- décès de Simon Lefèvre. Ardt ancien 2è. n°512. Quatre jours après la date de cession du fond citée par Pierre Constant et d'un an auparavant. 

Son fils apparaît dans l' Annuaire du commerce Didot Bottin de 1839, 40 et 41: Lefèvre fils, facteur d'instruments, Saint Honoré 213. Par ailleurs, je citerais l'existence d'un brevet déposé par  M. Louis Jacques Lefèvre en date du 16 août 1853 à Paris, passage du Saumon, 5, facteur d'instruments à vent et concernant un système d'arrangement de clefs pour clarinettes, sans penser à la même personne; Louis Jacques Lefèvre était facteur d'instruments ayant exercé à Nantes, âgé autour de 57 ans à cette date. Je ne sais quel était le prénom du fils de M. Lefèvre Simon. 

Vous comprendrez les difficultés de retracer ces personnes sans sources plus précises trouvées et en cela, cette quête,  resterait sous forme d'interrogation,  l'origine de la marque de fabrique "François Lefèvre" m'est méconnue, son exploitation exclusive par M. Simon Lefèvre et successeurs est évidente, son premier enregistrement ultérieur date de 1892. 

Almanach du commerce de Paris...1820... Source Gallica.
Facteurs d'instrumens à vent: Lefebvre, facteur de la musique du roi pour flûtes et clarinettes, Palais-R., 83, maison de M. Very, restaurateur.
Almanach du commerce de Paris, des départemens de la France et des ...1820 source Google books.
Lefevre, facteur d'instrumens, Palais Royal, Gal. de pierre, 83.
Bazar parisien, ou Annuaire raisonné de l'industrie des premiers artistes et fabricans de Paris : offrant l'examen de leurs travaux, fabrications, découvertes, produits, inventions, etc. : ouvrage utile à toutes les classes de la société: source Gallica.
1821: clarinettes à rouleau LEFEVRE.
1822:LEFÈVRE, Clarinettes, Palais-Royal, no. 83, l'entrée par la rue Beaujolais. 
Facteur d'instrumens de musique particulière du roi pour les flûtes et clarinettes. Est avantageusement connu pour la perfection de ses instrumens. Il a confectionné les clarinettes à treize clefs, adoptées par tous les premiers artistes: il confectionne aussi des flûtes, depuis une jusqu'à huit clefs.
1826:LEFÈVRE, rue St.-Honoré, n. 221. 
Facteur d'instrumens de la musique particulière du Roi; il confectionne les clarinettes à treize clefs, adoptées par tous les premiers artistes, et qu'il vient encore perfectionner; il fait aussi des flûtes, depuis une jusqu'à huit clefs. Ses instrumens, ayant été admis à l'Exposition du Louvre, en 1823, lui ont valu l'attention particulière des connaisseurs, et l'honneur d'être mentionné favorablement au rapport, pour leur parfaite exécution. 
Bibliographie musicale de la France et de l'étranger. 1822.
Lefèvre, facteur de la musique particulière du roi, pour flûtes et clarinettes, Palais Royal, n. 83, maison  Very.
Almanach du commerce de Paris 1827: source Gallica.
Lefèvre, fact. de la musique particulière du roi pour flûtes et clarinettes, mention honorable 1823, rue Saint Honoré, 221.
Répertoire du commerce de Paris, ou Almanach des commerçans, banquiers, négocians, manufacturiers, fabricans et artistes de la capitale... / par Deflandre, M.-A. 1828-1829. Source Gallica. 
LEFÈVRE, r. St.-Honoré, 221. 
Annuaire des artistes français / par M. Guyot de Fère. 1832.
Lefèvre, rue Saint-Honoré, 221. Flûtes et clarinettes 
Catalogue des produits de l'industrie française admis à l'exposition publique sur la place de la Concorde. 1834. Source Google Books:
Lefèvre (Simon), rue Saint- Honoré, 221: Clarinettes, Mentionné honorablement en 1823; médaille en  bronze en 1827. 
Discours du roi, à l'occasion des récompenses accordées à l'industrie nationale et liste des exposants qui ont obtenu des récompenses-1834.
Lefèvre (Simon), à Paris.
Bulletin des lois. Partie principale. 1835. Source Google Books:
M. Lefèvre (Simon), facteur d'instruments, demeurant à Paris, rue Saint-Honoré, n°221, auquel il a été délivré, le 30 mars dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention et de perfectionnement de cinq ans, pour des perfectionnements apportés à la flûte qu'il nomme flûte Lefèvre.
Rapport du jury central sur les produits de l'industrie française exposés en ...1836. Source Google Books:
Clarinettes et flageolets. Rappel de médaille de bronze. Flûtes et clarinettes bien exécutées: ces instruments sont très estimés des artistes. Le jury confirme la médaille de bronze que M. Lefèbvre obtint en 1827.
Agenda musical (1835) de 1836: source Gallica. 
Lefévre, flûtes et clarinettes, rue Saint -Honoré, 221. 
Agenda musical (1835) de 1837: source Gallica. 
Lefèvre, rue Saint-Honoré, 221. 
Annuaire du commerce Didot Bottin 1840: source Gallica.
Lefèvre fils, facteur d'instruments, Saint Honoré 213. (Idem 1839 et 1841).
Lefèvre, fact. d'instruments, Saint Honoré 221.
1843: Lefèvre père et Godefroy, facteurs d'instruments de l'Académie royale, 
font la fourniture de musique militaire et la commission, (R) 1827-34, St-Honoré, 221
1847:Lefèvre père , (R)1827 - 1834, St-Honoré, 221. 
1864:Bié et Lefèvre père, (R) 1827-34, Rambuteau, 23. 
Nouveau traitement du taenia, ou ver solitaire, guérison certaine en quelques heures. (Procédé Empren et Petigars.) [Signé : Petigars.]
En 1841 et 1842: M. LEFÈVRE, rue Saint-Honoré, 221.
Gallica Almanach bottin du commerce de paris 1842: source Gallica. 
Lefèvre, flûtes et clarinettes, At. H. 1823, ® 1827 et 1834, r. St-Honoré, 221. 
Lefèvre fils, r. St-Honoré, 211. 
Rapport du jury central. Tome 2 / Exposition des produits de l'industrie française en 1844.
RAPPELS DE MÉDAILLES DE BRONZE. 
M. LEFÈVRE père, à Paris, rue Saint-Honoré, 221, 
A présenté plusieurs clarinettes bien confectionnées. M.Lefèvre se montre toujours digne de 
la médaille de bronze qu'il a reçue en 1827 ; le jury lui en accorde le rappel.
Bulletin des lois de la République française:  source Gallica. 
*323° Le brevet d'invention de quinze ans dont la demande a été déposée le 18 mars 1846, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine par le sieur Lefèvre père (Simon) pour une clarinette à système d'anneaux, qui supprime les notes factices. 
Annuaire du commerce Didot-Bottin 1855: source Gallica. 
Lefèvre père, (R) 1827-1834, Marché-St-Honoré, 27. 
Annuaire musical 1855: source Gallica. 
Facteurs d'Instruments à vent et en bois. 
Lefèvre, rue du Marché-Saint-Honoré, 27. 
Annuaire du commerce Didot Bottin 1855:
Lefèvre père, facteur d'instruments à vent, marché Saint Honoré 27.
Archives reconstituées de Paris:
(?)20 mars 1855. Décès Simon Lefèvre. Ardt ancien 2è. n°512.
(?)15 février 1856. Décès de François Simon Lefèvre. Ardt. ancien 12.
22 février 1858. Décès de Guillaume Rustique Noblet. Ardt. ancien 7è.
Annuaire du commerce Didot Bottin 1856:
Lefèvre père, (Biè et Noblet successeurs), facteur d'instruments à vent, marché Saint Honoré 27.
Lefèvre père ( Bié et Noblet, successeurs et élèves), (R) 1827- 1834, Marché-St-Honoré, 27. 
Annuaire du commerce Didot Bottin 1858:
Lefèvre père ( Bié et Noblet, successeurs et élèves), (R) 1827- 1834, Rambuteau,  23. 
Annuaire spécial des artistes musiciens par Mme J de B; Première année 1863: source Gallica. 
MM. Bié, rue Rambuteau, 23. 
Lefèvre (Bié, successeur). 
Almanach des 40,000 adresses des fabricants de Paris et du département : contenant les noms et domiciles des principaux fabricants... / par A. Cambon 1864: source Gallica. 
Bié, Rambuteau, 23. 
Lefèvre père, Rambuteau, 23. 
1873/06/30 Journal officiel de la République française- (Paris. 1870). 
26214. Lefèvre (Simon), facteur d'instruments 29 août 1842, 53 ans, Paris. — 22 septembre 1843- Remboursement. 26 fr. 42.
"Nota. Le premier chiffre est le numéro du registre matricule. A la suite sont indiqués les 
nom et prénoms du déposant, sa profession, la date de la première opération, son âge à cette 
époque, son domicile, la nature et la date de la dernière opération, le montant actuel du 
capital, et, quand il y a lieu, le montant des inscriptions de rentes. 
Quand il n'y a eu qu'une seule opération qui a été à la fois la première et la dernière, une 
seule date est indiquée. "
Note: né autour de 1789. Cession de son fonds autour de 66 ans.
Annuaire musical 1875: source Gallica. 
Bié-Lefèvre, 3 bis, pourtour du Th - Grenelle. 
Annuaire musical et orphéonique de France 1876: source archives.org.
Bié-Lefèvre, 3 bis, pourtour du Théâtre-Grenelle. 
Archives commerciales de la France: source Gallica.
27.10.1886: dimanche 24 octobre- Affiches parisiennes-Vendeur:Bie- Acheteur: Thibouville à Anet (Eure-& Loire) id. M, Roy, notaire. Instruments de musique pourtour du Théâtre, 5.

Archives de Paris 15è.
Bié Paul Alphonse né à Paris (Seine) décédé le 20 décembre 1893 à Paris 15ème à son domicile pourtour du Théatre, 5, à l'age de 69 ans et demi, fils de feu Jean Baptiste Alexis Bié et de Françoise Lhuillier, veuf de Justine Antoinette Godard...
Archives reconstituées de Paris: Paul Alphonse Bié né le 9 juin 1824. Marié le 17 mai 1851 avec Justine Antoinette Godard, décédée le 28 mai 1872, rue Rambuteau, 23 (témoin Jean Baptiste Magnier, lapidaire, même adresse).
Acte de décès de Jean Baptiste Alexis Bié: 
15 ème à Paris.
Du 25 octobre 1866...décédé à Paris en son domicile, Pourtour du Théâtre 3 bis... né à Bercenay le Hayet (Aube)...Par la déclaration de Paul Alphonse Bié, fabricant d'instruments de musique, âgé de 43 ans, demeurant rue Rambuteau n°23, fils du défunt...
Acte de décès de Françoise Lhuillier le 10 mai 1873:
...du 11 mai 1873...est décédée à Paris en son domicile, pourtour du Théâtre n°3 bis, âgée de 77 ans...sur la déclaration de Etienne Lefevre, âgé de 50 ans, mercier, demeurant rue Cambronne n°86 et de Paul Alphonse Bié, âgé de 50 ans, fabricant d'instrument de musique, demeurant pourtour du Théâtre n°3 bis, fils de la défunte...
Note: Etienne Lefevre, né à Meaux (Seine et Marne) est décédé en 1889, place Cambronne, profession balayeur, filiation méconnue!
Note: le déménagement de la rue Rambuteau au pourtour du Théâtre daterait d'entre mai 1872 et mai 1873!

Source Espacenet:
Lefèvre:
1)1BA4852-LEFEVRE Simon-perfectionnements apportés à la flûte qu'il nomme flûte Lefèvre-1834.
2)1BB3186-LEFEVRE père (Simon)-clarinette à système d'anneaux qui supprime les notes factices-1846.
3)1BB19843-LEFEVRE père (Simon)-disposition de clef applicable aux clarinettes, aux hautbois, aux flûtes et autres instruments analogues, à l'effet de simplifier le doigté et de diminuer la complication du mécanisme-1854.

Expositions universelles source Malou Haine. (M: mention et médaille, H: honorable, B: bronze, A: argent, O: or, R: rappel).
Paris 1823: Lefèvre Palais royale 83. M. H.
Paris 1827: Lefèvre rue Saint Honoré 221. M. B.
Paris 1834. Lefèvre rue Saint Honoré 221. R. M. B.
Paris 1839. Lefèvre, rue Saint Honoré 221. M. H.
Paris 1844. Lefèvre père, rue Saint Honoré 221. R. M. B.
Paris 1849. Lefèvre père. rue Saint Honoré 221. R. M. H.
Paris 1867: Biè P. A. (anc. Lefèvre) rue Rambuteau 23. Paris. Flûtes clarinettes. Méd. Br.
Paris 1878: Collaborateurs récompensés: Bie P. nouvelle clarinette Roméro. M. B.
Paris 1889: Thibouville André (anc. Lefèvre et Cie) Paris-Grenelle, Clarinette système Roméro, Boëhm, clarinettes basses, flûtes et hautbois de tous systèmes. M. A., collaborateurs récompensés, M.B. Huet Maison Thibouville André.
Paris 1900: M.O. Thibouville André & Cie (anc. Lefèvre & Cie) Rue du Théâtre, 148 Paris. Petites flûtes, bois et métal; grandes flûtes, bois et métal; hautbois, cors anglais, bassons, clarinettes, clarinettes altos et basses, cornets, bugles, trompettes, cors, altos, trombones et barytons, basses, tubas contrebasses, hélicons . 
Collaborateurs récompensés: M.B. Fournier Maison Thibouville André. M.A. Meunier J. A. Maison Thibouville André (Bois, cuivres). M.A. Hanot Eugène Maison Thibouville André (Bois, cuivres).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire est consulté au préalable dans un esprit de modération et de concertation, voici la marche à suivre:

1)Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous.
2)En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL.
3)Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom.
4)Cliquer sur Publier commentaire.
5)Tout commentaire portant votre intitulé courriel sera supprimé et sera poursuivi en message privé.
LUTHIER VENTS vous Remercie.