mercredi 4 janvier 2012

Maurice, René et Louis BOISTE


Voici une recherche sur une famille de facteurs originaires de Mantes la jolie, les Boiste. Cela a commencé par cette contribution très sympathique observée sur un forum et signée Frédérique. "Je découvre par hasard votre message...je suis la petite nièce de Maurice BOISTE...qui a commencé apprenti chez DOLNET...pour devenir l'associé du patron DUBOIS - Ils se sont séparés...M.DUBOIS aux environs de 1930 , a conservé les bois et M. BOISTE a gardé les cuivres sous le nom de "Manufacture d'instruments de musique avec une spécialité pour les saxophones"....Excellente marque à l'époque! Mon grand oncle avait des doigts en or "dixit mon père" puisqu'il a fait fortune lorsque le jazz "a explosé"dans la période avant guerre, il a même fabriqué un saxophone en argent massif recouvert d'or...".
Autour de 1900, Mantes la Jolie est un centre important de la facture instrumentale française, dans les années vingt, les industriels Evette et Schaeffer, Dolnet, Couesnon, Selmer et les artisans Marigaux, Beaugnier, Trotte et autres y sont très actifs et emploient un nombre conséquent de luthiers, tourneurs, ajusteurs, polisseurs, menuisiers ainsi que des cuisiniers et jardiniers.
Il est évident que cette recherche a nécessité plusieurs heures de visions de documents et a permis l'identification des personnes suivantes. Boiste Louis Auguste est né le 27 février 1871 à Mantes, fils de Jean Baptiste Martin Boiste employé aux chemins de fer; le 24 janvier 1900, à la naissance de Boiste Maurice Albert, son fils au 15 rue Boutin Bourjalin, il est âgé de vingt huit ans et est tuilier de profession. Boiste René Maurice est né le 6 mars 1908 à Mantes la Jolie, dans le Journal de Mantes du 11 mars 1908, nous avons la publication de la naissance, le 6, de René Maurice Marcel, fils légitime de Boiste Louis Jules, luthier et de Florestine De Paepe, ménagère, 15 rue Boutin Bourjalin.
René apparaît en 1921 domicilié chez ses père et mère, Louis occupe alors un poste de journalier à la cimenterie Guerville. Sur le recensement de 1926, domiciliés au 4 rue de Lorraine, on retrouve le père et René le frère, partageant le même domicile que leurs fille et sœur, Yvonne Albertine Boiste, mariée à M. Cauzard; René est luthier chez Selmer, Louis est luthier chez Dubois. Ces indications précisent plusieurs choses: la nouvelle activité du père, luthier, ainsi que son emploi chez M.Dubois; l'activité de René, luthier chez Selmer âgé de 18 ans; la disparition du domicile familial de Maurice âgé de vingt et un ans et de sa mère Albertine née De Paepe. Par voie de presse, le 8 avril 1925." Monsieur Louis Boiste, Monsieur et Madame Cauzard, Messieurs Maurice et René Boiste et toute la famille remercient sincèrement toutes les personnes qui ont assistés aux obsèques de Madame Louis Boiste leur regrettée épouse, mère et parente...".
Entre 1921 et 1926, Maurice a du accomplir son service militaire, ainsi que participer à l'activité naissante de la maison Dubois de Paris, commencée en février 1924 ce qui expliquerait le changement de profession du père à un âge avancé, Louis déclarait déjà être luthier en 1909.
Le journal de Mantes indique au 14 juillet 1926: Dubois, fabricant d'instruments de musique à Paris.
On notera l'activité de militant politique républicain de Maurice: le 6 mai 1925. Liste des candidats du bloc ouvrier - paysan Mantes. Boiste Maurice luthier.
Il apparaît sur l'acte de naissance de M. Boiste Louis un nouveau mariage en date du 10 juin 1926, en marge et peu lisible, avec Mme Quemener Geneviève 1881-1956. Le Journal de Mantes du 6 décembre 1933 nous apprend que: "Madame veuve Boiste , Monsieur et Madame Henry Cauzard, Madame Maurice Boiste, Monsieur et Madame René Boiste et toute la famille, remercient toutes les personnes qui ont assistés aux obsèques de Monsieur louis Boiste en particulier la direction et le personnel des maisons Dubois et Langevin et celles qui ont apportés des fleurs et s'excusent des oublis involontaires qui auraient pu être faits dans les invitations. Mantes."
Dans ce journal et le 10 septembre 1930. "Club athlétique Mantais. Football association....de Boiste René qui fera lui aussi sa rentrée sur le terrain dimanche prochain...".
Par voie de presse et le 5 février 1936. "M. Henry Cauzard, M. Jacques Cauzard, Mme Veuve N. Cauzard, Messieurs René et Maurice Boiste et toute la famille remercient sincèrement toutes les personnes qui ont assistées aux obsèques de Mme Henry Cauzard née Yvonne Boiste leur regrettée mère, épouse et parente... remercient ... la maison Dubois de Paris...".
Maurice BOISTE était contremaître chez Raymond DUBOIS de Mantes, il est partit s'installer à la Varenne st Hilaire dans les années 1930 (1). Source A De gourdon. Il se marie à Saint Maur des Fossés le 17 novembre 1947 avec Blanche Mathilde Perniero. Ce qui indique sa présence à La Varenne Saint Hilaire à cette période.
La consultation des actes de naissance de Louis, Maurice et Yvonne ne fait apparaître aucun décès inscrit en marge. Par ailleurs et grâce aux recherches de Mme Chantal Boiste, son grand père René s'est marié le 24 avril 1926 à Mantes la Ville avec Gabrielle, Josephine Quemener, les témoins de son mariage sont Maurice Boiste et François Thonin ( éventuellement Thomin François né en 1899 à Brest, manœuvre céramique) et décédé à Brest le 18 novembre 1967 à l'âge de 59 ans.
Durant l'année 1926, Louis le père et René son fils se marient avec Geneviève et Gabrielle, Josephine Quemener.
Le 23 novembre 1932."Dans les salons du Grand-Cerf, samedi soir. Toute la jeunesse dansa jusqu'à cinq heures du matin, grâce au jazz Henri Cauzard ..." Éventuellement leur beau frère.
Pistes en attente: décès de Maurice Boiste et rapport avec la clôture du fond.

Un complément d'information apparaît sur les états de service militaire de Louis et Maurice, celui de René est actuellement non disponible: source archives des Yvelines.
Bureau de Versailles, classe 1891, matricule n°1644:
Boiste Louis Jules né le 27 février 1871 à Mantes, profession de journalier, fils de Jean Baptiste Martin et de Gaumont Louise Pétronille, domicilié au 15 rue Boutin Bourjalin.... service du 19 novembre 1892 au 27 novembre 1895...caporal clairon le 26 septembre 1894... Mobilisé du 1 octobre 1914 au 7 décembre 1918, se retire au 15 rue Boutin Bourjalin.
Bureau de Versailles, classe 1920, matricule 1627:
Boiste Maurice Albert né le 24 janvier 1900 à Mantes, résidant rue Boutin Bourjalin, profession d'ajusteur mécanicien, fils de Louis jules et de Paëpe Albertine Florestine...Incorporé à compter du 17 mars 1920... Renvoyé dans ses foyers le 4 mars 1922...se retire à Mantes... Régleur sur machines du 18/10/1939 au 1/01/1940 aux Ets J Colesse- 27 rue de Borrego (mobilisation industrielle)- Paris...Au bas du document: Fiches a et m le 15 avril 1920 Chef de fabrication instruments de musique...
Localités successives habitées:
Le 10/05/1929 à Paris (10ème) 24 rue du Château d'eau.
Le 16/06/1934 à Paris (20ème) 5 rue Paul Strauss, chez M. Dubois.
Le 14/09/1938 (2) à La Varenne saint Hilaire, 16 rue Georges Sand.


(1) Maurice BOISTE était contremaître chez Raymond DUBOIS de Mantes, il est partit s'installer à la Varennes st Hilaire dans les années 1930: source A De gourdon.



(2) Maurice était domicilié chez M. Dubois de 1934 à 1938 à Paris et sa domiciliation à la Varenne daterait plus précisément d'avant le dernier trimestre 1938: source états de service militaire.



Liste de saxophones relevés:

Vu sur saxophone: le numéro de série est visible sous les tiges de clés de do et mi b graves, petit doigt main droite, jonction culasse et corps.
1)Vu sur saxontheweeb:
I have a lovely silver plated Maurice Boiste Alto I bought to learn with. It's lightly used, the silver is in exceedingly good condition and it has mother of pearl keypads. The serial No is H5279.
2) Saxo soprano Maurice Boiste, série Artiste n°5485.
3)Alto "Junior" Louis Augu n°J6350"étoile".
4)Ténor Jt4u RM n°7379.
5)alto "stencil" Boiste-Paul Beuscher. Paul Beuscher- 27 Bd Beaumarchais- Paris- Alto argenté identifié comme modèle 7 de chez Pierret. Avec spatule rectangulaire sur clé de trille sol #. N°764X.
6)Saxophone 9095- STENTOR-16 rue Georges Sand- La Varenne Saint Hilaire. Seine.
PAUL BEUSCHER-27 bld Beaumarchais -Paris- corps argenté et tampons H.S.- Grandeur sans bec 
54cm..
7)Soprano Boiste N° 9196 Une 2ème adresse gravée : Henri Simon 17 rue Pixérécourt Paris 
Rien concernant ce nom et cette adresse sur le New Langwill, par contre le "Larigot" nomme un certain "SIMON H. ...1959... à Paris (75) (?) rue Pixéricourt, 17 -guide officiel de la Musique du Chant et de la Dance-, 1959 : 108".
8)Vu sur Ebay- "Superbe ancien saxophone ténor 1938 argenté  STENTOR série ARTISTE
9166- 16 Rue George SAND LA VARENNE SAINT HILAIRE SEINE avec micro tuner bocal, double fa aigu.
9)Soprano Boiste N° 9196 Une 2ème adresse gravée : Henri Simon 17 rue Pixérécourt Paris.
10)Saxophone Louis Augu & Cie stencil Boiste- n°9215
11)Alto MB- Stentor- Adresse- Série Virtuose- Paul Beuscher-27 Bd Beaumarchais- Paris. clés graves du coté droit du pavillon,  en fil, mi de résonance, clé de trille supplémentaire main droite, double fa aigu. N°925X.
12)Saxo alto de fabrication "MAURICE BOISTE" de 1948 n° 9288.
13)Boiste Maurice 16 rue George Sand La Varenne St Hilaire Seine Fabriqué en France, de plus le numéro de série est le 9345 saxophone.
14)MB BOISTE MAURICE 16, Rue Georges Sand La Varenne St-Hilaire Seine 9531 Série Artiste.
15)MB BOISTE MAURICE 16 rue Georges Sand La Varenne St Hilaire Seine-Série artiste. N°9816.
16)Marque Boiste Maurice, série artiste. Numéro de série 9978.


Il est clair que la période 1960 et plus m'est méconnue et en spéculant sur la période 1938 à 1960, et n'ayant pas découvert pour l'instant un instrument de ces facteurs pourvu d'un numéro de série supérieur ou égal à 10000, je tablerais sur une production moyenne de 450 unités par an.
A titre indicatif et dans l' attente de données nouvelles, je vous laisse réfléchir au brouillon qui suit:
1938-1940 3 ans n°1 à 10XX
1941-1945 5 ans n°10XX à 32XX
1946-1950 5 ans n°32XX à 55XX
1951-1955 5 ans n°55XX à 77XX
1956-1960 5 ans n°77XX à 100XX
1961...?
Note: il est remarqué que je ne possède pas d'estampilles de saxophones "MB" de numéro de série inférieur à 5000, je commence à découvrir que certains saxophones ne sont flammés que de: Stentor- Paris- N° de série.

Stentor:
Ex: 1)saxophone alto argenté Stentor (police gothique)- Paris (en italique)- 3574- Péruquéoü(?) de l'Opéra Paris.
2)saxophone alto argenté Stentor- Paris- 3745.
Les questions posées: sommes nous en face de saxophones conçus chez Dubois ou chez Boiste? Avant 1938 ou après? Est ce que le numéro 1 daterait de 1938?
Nous retrouvons cette appellation sur des numéros tardifs.
3)saxophone non vu! Saxophone alto en métal argenté sablé SUPER JAZZ STENTOR n°9141. Dans sa boite.
4)Alto MB- Stentor- Adresse- Série Virtuose- Paul Beuscher-27 Bd Beaumarchais- Paris. clés graves du coté droit du pavillon,  en fil, mi de résonance, clé de trille supplémentaire main droite, double fa aigu. N°925X.


Bois:

Flammés MB:
Saxo alto MAURICE BOISTE de 1948 n° 9288.
MB BOISTE MAURICE 16, Rue Georges Sand La Varenne St-Hilaire Seine N°9531 Série Artiste.
MB BOISTE MAURICE 16 rue Georges Sand La Varenne St Hilaire Seine-Série artiste. N°9816.
Soprano MAURICE BOISTE, série artiste n°5485.
Le numéro de série est visible sous les tiges de clés de do et mi b graves, petit doigt main droite, au dessus de la jonction culasse et corps.

Mes remerciements à RP http://facteursetmarchandsdemusique.blogspot.com/ pour ces deux estampilles.

Flammés MB (ou adresse du facteur) et revendeur:
Soprano Boiste N° 9196 Une 2ème adresse gravée : Henri Simon 17 rue Pixérécourt Paris. 

Type Stentor:
Le type Stentor, chez Paul Beuscher est entre autres facteurs un Boiste.
Alto Stentor, sans sigle et appellation Boiste, présence de son adresse- Paul Beuscher-27 Bd Beaumarchais- Paris. Spatules de do et mi b "demi-lune", pavillon non bordé de jonc, tôle repliée, clé de si b et si à gauche, sol # simple (à gauche).
Alto MB- Stentor- Adresse- Série Virtuose- Paul Beuscher-27 Bd Beaumarchais- Paris. clés graves du coté droit du pavillon,  en fil, mi de résonance, clé de trille supplémentaire main droite, double fa aigu. N°925X.


Mes remerciements Bart.

Ténor MB- Boiste Maurice-Adresse- Vercruyse et Dhondt. 
Saxophone MB- Boiste Maurice-Adresse- Barbe Frères- Berck- Plage- Pas de Calais.

Type Essor: série Virtuose. à pourvoir.

Stencils:

Mes remerciements à http://antiquesaxophones.blogspot.com/ pour ce cliché d'un "stencil" Boiste-Rotinat, vous trouverez aussi sur ce lien un autre alto "stencil" Boiste-Paul Beuscher. Paul Beuscher- 27 Bd Beaumarchais- Paris- Alto argenté identifié comme modèle 7 de chez Pierret. Avec spatule rectangulaire sur clé de trille sol #. N°764X.
Nous savons que P. Deslaurier (*) et Augu- Rotinat (types Junior et Export) se pourvoyaient en saxophones dans cette maison ainsi que chez Beaugnier. 
Ses saxophones étaient diffusés sur la capitale par Paul Beuscher en version aux deux noms et "stencil"; Andrieu Frères en versions "stencil"; sur Lyon, nous retrouvons aussi sa facture chez Gaillard et Loiselet (vu saxophone baryton "stencil").
Cette liste est en attente de données nouvelles et rien ne vous empêcherait de la compléter. 
(*) Annuaire OGM de 1956:
Deslaurier P, 25 rue Michel-le-Comte- Paris (IIIè)


Type Junior alto:


Tous mes remerciements à Dave pour ces magnifiques photos.

Essai Junior alto Dave:
Dave que je remercie me transmet ses impressions sonores:  Ca se rapproche beaucoup de mon Beaugnier Special Perfect, centré, propre, doux.  J'ai du mal à le faire vraiment hurler, il est peut-être un peu limité en dynamique.  L'intonation est très bien à l'exception du mi aigu qui est "flat", pourtant bien venté.  Une fois chauffé l'émission est facile.  L'ergonomie est super si on a l'habitude des saxos "vintages", c'est à dire "non-Selmer".  Il est très bien construit, solide, toutes les pièces sont très bien agencées et le plaquage argent est très épais.  Paul Desmond serait ravi de ce saxo, John Zorn, moins.

Quoi dire d'autre?  C'est un saxo très sympa à jouer et qui conviendrai bien à un joueur comme Desmond ou Johnny Hodges.  Son vintage garanti; moderne, ce n'est pas son point fort.

Cuivres:

                                      

Mes remerciements à Gérald pour ces photos de sa trompette.

Afin d'illustrer et de compléter cet article, si vous possédez un instrument de marque concernant ce(s) luthier(s), il serait louable de votre part de proposer des photos de celui ci afin de faire rebondir ce sujet en perpétuelle évolution. Toutes mes salutations musicales.

10 commentaires:

  1. Bonjour,
    Je suis Chantal BOISTE petite fille de René BOISTE qui était le frère de Maurice BOISTE et qui travaillait avec lui à la lutherie.
    Je réside en Bretagne.

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Chantal,
    Je suis enchanté de recevoir un commentaire de votre part sur ce modeste blog et vous remercie pour votre participation. Deux possibilités vous sont offertes , la première est de rester en commentaires publiés, la seconde est de m'envoyer votre mail que je ne publierais pas et ceci pour vous répondre en message privé afin de vous transmettre mes recherches archives concernant votre famille. Recevez mes sincères salutations.

    RépondreSupprimer
  3. bonjour
    je vous mets quelques mots car je possède un soprano maurice boiste, série artiste (n°5485), que j'ai acheté il y a un peu plus de 25 ans, c'est mon premier saxo et il m'a procuré des moments magnifiques. Je trouve le son toujours aussi beau même si une révision lui ferai du bien.

    cordialement

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour P Labrosse,
    Je vous remercie pour ces quelques mots évoquant la relation que vous avez avec votre soprano.
    La galerie sur cet article est en travaux ainsi que le texte, j'attends des nouvelles sur ces deux postes et cela saurait venir, des photos d'un soprano seraient bienvenues, vous avez compris la marche à suivre.
    Sinon bienvenue à vous pour votre participation sur ce carnet, objet de notre passion commune.
    Mes respects.
    LUTHIER VENTS.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour à tous,

    j'ai retrouvé aujourd'hui l'origine de ce saxophone Tenor 'Robert Martin' que j'avais acheté il y a quelques année. C'est en recherchant les stensils 'Européens' sur plusieurs sites (saxontheweb & saxpics) que j'ai reconnu la garde très particulière comme sur le 'Type Junior Alto' dans cet article.

    Autre point amusant, le marquage 'MB' est transformé sur mon ténor en 'RB' avec un style très proche.

    Je me ferai un plaisir de vous communiquer des photos dés que possible, mais je suis en pleine restauration quelque peu stoppé dans mon élan par une vilaine sciatique! Les photos que j'ai actuellement représente un saxo complètement démonté, mais on peu y voir la garde en question.

    Ce pauvre instrument a été malmené et j'ai du réparer un enfoncement du tube au niveau de l'attache avec le pavillon, causant une déformation des cheminées adjacentes... Je n'ai donc pas été en mesure de le tester convenablement et le re-tamponnage est en cours.

    A très bientôt,
    Jacques

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Jacques,

      La parution de cet article date de janvier 2012, en décembre 2011, la décision était entrain, il manquait une photo au moins pour illustrer l'historique.

      C'est à la suite du contact avec Noud, à cette période, auteur du blog : Antique and Vintage Saxophones que je lui ai fait part de mes observations sur son saxophone Augu-Rotinat comme étant un stencil Boiste et non un Pierret; pour étayer mes observations, je lui ait transmis pour comparer son Augu le lien sur Artemos, qui n'apporte rien d'autres que le fait de pouvoir comparer son saxophone à cet autre.

      Son article fût complété et transformé, depuis plusieurs autres sources ont été initiées à cette découverte, les attributions Pierret en place de Boiste ont été modifiées par leurs auteurs, elles datent éventuellement d'après mon article.

      Il est clair que nous faisions que du nettoyage à ce niveau et pour ce qui est des parutions outre atlantique, elles ont progressées qu'en rapport avec les parutions françaises.

      En rapport avec ce que j'ai lu autour, n'étant pas collectionneur d'instruments à vent , je ne fais pas partie de l'A.c.i.v.m, j'ai énormément de respect pour cette association qui représente le principal vecteur français de recherche ainsi que pour tous les autres chercheurs que je remercie.

      Cordialement.

      Supprimer
    2. Oups et par suite,

      Je lis RM, comme Robert Martin et non pas RB, il est exact que le style de police est proche.

      Toute ma sympathie.

      Supprimer
    3. C'est avec esprit et partage que je vous recommande ce blog naissant: http://saxophore.blogspot.fr/, Jt4u est membre de luthier vents et passionné de saxophones.

      Supprimer
  6. Bonjour, amateur de saxophones, voilà que vos articles retiennent mon attention: j'ai en effet un saxophone Alto de Maurice Boiste modèle "virtuose".
    Connaissez vous la gamme des saxos Boiste ? "Virtuose" était-ce le haut de gamme au dessus de "artiste" ? A quoi sert le réglage de la bague au bout du bocal près du bec ?
    Le numéro de série est le J6320. Avez-vous une idée de la date de production ?
    En vous remerciant d'avance, bien cordialement,
    Alain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Alain,
      Cet article fut écrit avec aucun moyen et à contre courant des attributions existantes ailleurs.
      Je n'ai toujours pas connaissance de catalogue concernant ce facteur et donc pas de numéros de série non plus. Nous avons dans l'état beaucoup d'estampilles variées, en nom propre simple, avec des marques, Essor, Stentor, des séries ou pas. J'ai défini une période de production sur ce qui concernerait la Varenne entre 1938 et autour de 1960. Pour la virole de bocal et sans voir, éventuellement une butée de bec pour le réglage de justesse. Cordialement.

      Supprimer

Tout commentaire est consulté au préalable dans un esprit de modération et de concertation, voici la marche à suivre:

1)Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous.
2)En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL.
3)Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom.
4)Cliquer sur Publier commentaire.
5)Tout commentaire portant votre intitulé courriel sera supprimé et sera poursuivi en message privé.
LUTHIER VENTS vous Remercie.