mardi 16 novembre 2010

Debonneetbeau de Coutelier Fils.


Cet article a vu le jour à la suite d'interrogations sur une flûte traversière de bonne facture française signée E D de C -DEBONNEETBEAU FILS -PARIS-436.
Devant l'absence d'éléments de recherche, voici quelques bribes d'archives sensées éclaircir la présence de ce facteur dans notre histoire.
Monsieur Louis Ernest Debonneetbeau de Coutelier père repris la succession Louis Lot de 1882 à 1889 au 36 rue Montmartre puis au 6 rue Mandar.
Âgé de 52 ans, il maria son fils majeur, Louis Ernest Debonneetbeau de Coutelier fils, fabricant d'instruments de musique, domicilié au 6 rue Mandar à Alexandrine Victoire Pottier veuve de Henri Joseph Lebret, le 29 septembre 1888 à Paris dans le dixième arrondissement. Louis Ernest fils est né à Paris le quatorze mars 1863.
Étaient présent au mariage entre autres, Louis Ernest fils, fabricant d'instruments de musique; son épouse, polisseuse; Ernest Ernouf, luthier âgé de 23 ans; Léon Lebret, luthier âgé de 27 ans.  Mme Anne, Eugénie Labro épouse du père est décèdée, le 16 août 1863, rue Ambroise Paré, lingère, agée de 25 ans, mariée à Ernest Debonneetbeau de Coutelier, facteur d'instruments de musique, âgé de 27 ans domicilié rue Sainte Marie, 6 (18 ème arrondissement). Le numéro 2, rue ambroise Paré etait apparemment une blanchisserie. 

En ce qui concerne la naissance d'un enfant en date du 5 mars 1889 au domicile de ses parents, 56 quai Jemmapes, René Pierre Debonneetbeau de Coutelier, déclaration faite à Paris dans le dixième arrondissement, on notera la présence comme témoin  d'Ernest Chambille âgé de trente et un ans, facteur d'instruments de musique domicilié au 8 avenue des Tilleuls et de Désiré Mussel agé de 63 ans, bijoutier au 8 rue Sainte Foy.
M. Debonneetbeau de Coutelier père vendit l'outillage et la marque Lot à M. E Barat le 1 mai 1889.
Pistes de recherches en prospections:
Alexandrine, Victoire Pottier est née le 15 janvier 1858 à Nogent le Retrou, son père était tisserand. Rien n'est inscrit en marge d'acte.
Acte de naissance de louis Ernest Debonneetbeau de Coutelier le 12 mars 1863, déclaration faite à Paris 18ème, né au domicile de ses parents 6 rue Sainte Marie, fils de M. E D de C facteur d'instruments 27 ans et de Mme Anne Eugénie Labro passementière agée de 24 ans.
Extension d'article:
Par suite d'une demande de renseignements concernant l'origine d'une flûte Debonneetbeau mise à la vente par un particulier, je reçu cette réponse:"Après renseignements pris auprès d'experts, il s'agit d'un exemplaire rare de marque DEBONNEETBEAU et Fils faite à Paris par Ernest Debonneetbeau de Coutelier d'où les initiales présentes sur la flûte : E D de C.
Debonneetbeau ayant repris la succession de Louis Lot de 1882 à 1889, la flûte date de cette période."
En estimant par approche que pendant la période Vilette, de 1876 à 1882, 1240 flûtes furent fabriquées, sur 7 ans environ, une moyenne de 177 flûtes furent produites chaque année. Si l'on compare la période Debonneetbeau, de 1882 à 1889, 1358 flûtes furent fabriquées, sur 8 ans environ, une moyenne de 170 flûtes furent produites chaque année. Le potentiel de fabrication serait sensiblement le même, les flûtes L Lot de la période Debonneetbeau sont estampillées Lot. Les flûtes Debonneeetbeau, étant donné leurs nombres seraient issues en grande partie soit de la période précédent 1882, en considérant que M Debonnetbeau père travaillait déjà pour M Vilette en tant que contre-maître et ne pouvait produire en son nom, soit de la période après 1889.
Considérant l'après 1889, plusieurs éléments concourent à la continuité d'une activité de facteurs d'instrument au sein de la famille.
Les déclarations de profession sur les actes de mariages respectifs de E D de C fils (fabricant d'instruments de musique marié à une polisseuse) et de leur fils, René Pierre ( luthier marié à une fille de luthier, Jacques Victor Ramond) domiciliés à Bagnolet. Léa Angèle Ramond, veuve en 1915 de René Pierre se remarie en 1919 avec Georges Valentin Deschamps, luthier. Il est né un fils de la relation René Pierre et Angèle, Jacques né le 23 janvier 1915 dans le 12ème à Paris et futur luthier, marié à Groslay le 18 août 1943 (voir commentaire ci-dessous qui parle d'un magasin de lutherie, rue Montmartre, éventuellement celui de son beau père ?).

Musique adresses universel 1921:
Debonneetbeau E. fils, 6 rue Voltaire, Bagnolet, instruments à vent, réparations.- Fond. en 1900.
Note: fondé en 1900, le fond du fils Debonneetbeau indiquerait-il une activité d'employé entre 1889 et 1900 ? Ces flûtes sont elles vingtième siècle ?
Les tables décennales de Bagnolet indiquent deux décès, Louis Ernest décédé le 3 juin 1925, Alexandrine Victoire le 23 juillet 1929.
Elles indiquent un divorce, Debonneetbeau de Coutelier, Louis Ernest, Dce, 24 novembre 1930 ?
Trois pistes sont à pourvoir, louis Ernest petit fils, Alexandre éventuellement petit fils, Jacques beau fils de Georges Deschamps...

Musique adresses universel 1922:
Debonneetbeau de Coutelier, 6 rue Voltaire, Bagnolet, instruments à vent.
Vu sur un catalogue de ventes aux enchères Vichy:
Flûte métal Debonneetbeau à Bagnolet n°3000.
Vu sur Ebay:
Flûte traversière à anneaux L.DEBONNEETBEAU DE COUTELIER à PARIS 4030.
Vu sur Gallica:
Le Menestrel du 23 juin 1939:  M. Debonneetbeau de Coutelier (second accessit 
en 1937) dont la sonorité rêche, le jeu serré ne valaient certes pas d'encouragement. 
Pistes de recherches en prospections, non vérifiées:
Source forum pages 14-18: Debonneetbeau de Coutelier, Alexandre, né le 13 octobre 1893 à Bagnolet (Seine – aujourd’hui Seine-Saint-Denis –) Matelot 2e classe musicien ( serait ce un deuxième fils?) mort aussi au champ d'honneur lors du conflit 1914-1918.
Vu sur Base des fusilliers marins, forum pages 174-18: pseudo rutilus:
DEBONNEETBEAU de COUTELLIER, né le 13 octobre 1893 à Bagnolet (Seine – aujourd’hui Seine-Saint-Denis –) et y domicilié, mort le 27 octobre 1917 à Kippe (Belgique), « mort glorieusement pour la Patrie »Matelot de 2e classe musicienBataillon des fusiliers marins à Dunkerque, Matricule n° 32.242–1 (Acte transcrit à Bagnolet, le 17 déc. 1917).
Déces de Debonneetbeau Louis Ernest père le 4 juillet 1891 ( En attente de mise en ligne des archives de Bagnolet).
Voici les photos de cette belle flûte à plateaux alignés plaquée argent, cheminées soudées. L'ovale du noyau de tête est remarquable.

( Remerciements à J P pour toutes tes photos)

2 commentaires:

  1. Un de mes petits cousins vient de fêter ses 100 ans, Jacques Debonneetbeau de Coutelier luthier er flûtiste, descendant de cette famille. Il tenait un magasin de lutherie rue Montmartre à Paris, Il réside aujourd'hui dans l'Yonne
    Vannes, le 23/2/2016

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Mes remerciements pour votre visite et précision, je ne connaissais pas ce Monsieur, avez vous son parcours son histoire? Comme vous voyez, il manque également des éléments sur la période après Lot, 1889, ils seraient bienvenus.
      Cordialement.

      Supprimer

Tout commentaire est consulté au préalable dans un esprit de modération et de concertation, voici la marche à suivre:

1)Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous.
2)En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL.
3)Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom.
4)Cliquer sur Publier commentaire.
5)Tout commentaire portant votre intitulé courriel sera supprimé et sera poursuivi en message privé.
LUTHIER VENTS vous Remercie.